- Publicité -
dimanche 26 juin 2022
DomicileSportsTaekwondo - Open de Madagascar : Domination du club Sonrang d’Analamanga

Taekwondo – Open de Madagascar : Domination du club Sonrang d’Analamanga

Les combattants du club de Sonrang d’Analamanga ont fait une razzia à l’Open de Madagascar avec dix médailles dont sept médailles d’or, deux d’argent et une de bronze.

L’Open de Madagascar de taekwondo a réuni les férus de cette discipline samedi au dojo sous gradin Mahamasina. Malgré les problèmes auxquels étaient confrontés l’organisateur samedi avant le début des combats, tout s’est bien passé au grand bonheur des combattants. Après plusieurs années d’attente, les combattants n’ont pas été déçus pour cette première compétition de l’année. Les jeunes combattants commencent à prendre leur marque, pour ne citer que le cas d’Aina Razanatahiana de Vatovavy-Fitovinany engagée chez les moins de 45 kg, sacrée meilleure combattante. Cette adepte de taekwondo a joué la vedette à Mahamasina avec sa supérieure technique, coups de pieds tornades spectaculaires au niveau de la tête et coup de pied circulaire. Elle a éliminé tour à tour ses adversaires avant de s’offrir d’Antsaly de Gym Center en finale. Sans conteste, Aina est une valeur sure du taekwondo malgache.

150 combattants. Cet Open de Madagascar a vu la participation de plus de 150 combattants issus des ligues régionales. Celle de Vatovavy Fitovinany a remporté deux médailles d’or. Sans surprise, c’est la ligue d’Analamanga qui termine en tête au classement de médailles. Le club de Sonrang d’Analamanga a fait une razzia de dix médailles dont sept médailles d’or, deux d’argent et une de bronze. Le club Lion arrive à la deuxième place avec quatre médailles d’or, quatre d’argent et deux de bronze. Gym Center complète le podium avec deux médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze. « En dépit de deux années de saison morte, les combattants ont pu garder leur forme. Le niveau technique est encourageant » a fait savoir le responsable technique, Ali Mzé. L’affluence massive des participants et des supporteurs témoignent encore de l’engouement de ces derniers pour cette discipline.  « L’organisation de cet Open a pour objectif de regrouper les combattants privés de compétition pendant presque deux ans. L’occasion pour eux de s’exprimer et de les motiver après une longue préparation» a annoncé Boto Lamina Tsaradia, organisateur de l’événement.

T.H

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici