- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieUtilisation de fréquences radios : Quatre stations FM mises sous scellés pour...

Utilisation de fréquences radios : Quatre stations FM mises sous scellés pour non-conformité aux règles

Les contrôles de l’utilisation des fréquences radioélectriques se poursuivront encore, selon l’ARTEC.

L’assainissement des fréquences radioélectriques se poursuivent, selon l’ARTEC (Autorité de régulation des technologies de télécommunication). Durant les mois d’octobre et de novembre, cet établissement rattaché au Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique (MPTDN) a effectué des descentes sur terrain dans les six provinces de Madagascar pour des opérations d’assainissement des fréquences radioélectriques. « Ces contrôles ont été faits pour vérifier que toute utilisation des fréquences est bien autorisée et qu’elle est conforme aux conditions administratives et techniques requises. Tout cela, dans le dessein de prévenir notamment les utilisations illégales de fréquences, l’inexploitation des fréquences attribuées, les irrégularités et les brouillages préjudiciables pouvant être causés par des défaillances techniques », expliquent les responsables auprès de l’ARTEC.

Mesures. En effet, selon les résultats des vérifications des stations réalisées 290 stations sont recensées dans les six provinces du pays. 250 sont contrôlées, jusqu’ici et dont 32 d’entre elles ont des irrégularités . En outre, quatre stations FM qui n’étaient pas en conformité avec les conditions exigées par loi en vigueur, ont immédiatement été mises sous scellé, suivant les consignes du ministre de tutelle, Neypatraiky André Rakotomamonjy. D’après lui, tous les utilisateurs de fréquences radioélectriques, sans exception, doivent se soumettre aux lois établies et subiront les sanctions dictées par ces lois, en cas de non- respect des normes et réglementations. Cependant, d’après les explications du ministre, les stations mises sous scellé disposent encore d’un délai légal pour régulariser leurs situations. De leur côté, les agents de l’ARTEC poursuivent les contrôles pour la régularisation complète de l’utilisation des fréquences radioélectriques dans la GrandeIle. L’objectif de ses actions, pour le MPTDN, est de mettre en place l’Etat de droit dans le pays.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici