- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileCulture« Lay tsena be » : La culture en avant, Tsiliva et...

« Lay tsena be » : La culture en avant, Tsiliva et Ry Kala Vazo en vedette

Les organisateurs de l’évènement « Tsena be ».

Cirque, musique, jeux, face painting, « vakodrazana », « hira gasy », spectacles chorégraphique et musical avec Ry Kala Vazo, Tsiliva et d’autres artistes célèbres, « kabary »… « Lay tsena be » réunira au même endroit des artistes évoluant dans divers horizons mais également des acteurs économiques œuvrant dans des différents secteurs.

« Lay tsena be », une caverne d’Ali Babà où le public pourra dénicher la perle rare qu’il n’a pas réussi à trouver jusqu’à présent mais également et surtout un lieu de rencontre avec des artistes de tous horizons. Du 8 au 10 décembre, « Lay tsena be » investira le Village Voara Andohatapenaka. « Ce sera une manifestation qui nous replongera, à sa manière, au temps des rois. A l’époque d’Andrianampoinimerina, des ‘tsena’ étaient effectivement organisés pour permettre au peuple d’échanger et de troquer. Notre vision est de moderniser ce concept en rassemblant dans un même lieu tous les acteurs culturels et économiques proposant les meilleurs produits disponibles sur le marché malgaache », expliquent les organisateurs. Les visiteurs pourront donc trouver leur bonheur à travers les 300 stands de service et de produits multisectoriels. Les activités et animations culturelles seront également au menu durant ces trois jours. D’ailleurs, divers concours y seront organisés.

Eclectique. Pour ce grand rendez-vous au Village Voara, cirque, musique, peinture, « kabary », slam et poésie seront au menu. Pour mettre plus en lumière la partie culturelle de l’évènement, des concours, outre les divers spectacles et représentations, y seront organisés. « Ceux qui se sentent d’humeur compétitif pourront mettre leur savoir à l’épreuve à travers le concours du Fimpima. Des questions autour des ‘ohabolana’ et bien sûr du ‘kabary’ leur seront posées. Les meilleurs se retrouveront en finale le 10 décembre. Dans le cadre de la 11e édition du slam national, un concours sera également organisé. Tous ceux qui se seront démarqués devront passer le dernier test le 9 décembre. Les poètes en herbe ne seront pas en reste. Ils pourront s’adonner à leur passion et tester leur niveau d’écriture par rapport à celui des autres. Les plus méritants passeront les épreuves finales le 8 décembre. Nous tenons à souligner que ces différents concours sont organisés en collaboration avec le Fimpima, Madagaslam et le Faribolana sandratra.
Mahetsaka

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici