- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéGestion des ressources naturelles : Quand les VOI s’impliquent

Gestion des ressources naturelles : Quand les VOI s’impliquent

L’implication des VOI est déterminante dans la réussite des initiatives de préservation des ressources naturelles.

Des représentants de communautés de base issues de 13 régions se sont penchés, lors des journées des VOI gestionnaires de ressources naturelles renouvelables, sur les voies et moyens de gérer durablement ces ressources.

Pour la première fois, des communautés de base (VOI ou « Vondron’Olona Ifotony ») gestionnaires de ressources naturelles renouvelables provenant de 13 régions de Madagascar, ont pu échanger et explorer les voies possibles en vue d’une meilleure gestion des ressources naturelles. C’était dans le cadre des « Journées des VOI gestionnaires de ressources naturelles renouvelables », qui se sont tenues à Antsirabe les 16 et 17 novembre 2017. Réunion au cours de laquelle ont répondu présents 167 participants dont 126 représentants des VOI, 27 représentants des organismes d’appui et 14 représentants de l’administration forestière. Au centre des attentions durant ces deux jours : l’amélioration de la gestion des ressources naturelles renouvelables. Cette réunion, organisée par le ministère de l’Environnement avec l’appui de WWF, a ainsi permis d’explorer des pistes de partenariats publics et privés, techniques et financiers. Les VOI envisagent, à l’issue de cette rencontre inédite, de créer sous peu des réseaux régionaux et un réseau national de communautés gestionnaires de ressources, dans l’objectif de leur prêter main forte.

Transfert de gestion. A ce jour, 1248 communautés de base ont conclu des contrats de gestion communautaire des ressources naturelles renouvelables avec l’administration forestière à travers des processus de transfert de gestion. Ce, avec l’appui de WWF dans la mise en place et la mise en œuvre de ces contrats. Des leaders dans ces communautés de base n’ont pas hésité à témoigner de l’efficacité des processus mis en place pour préserver l’environnement à travers la gestion des ressources naturelles. « Depuis l’implication de la VOI, la mentalité de la population par rapport à l’environnement a changé positivement. Il y a moins de « tavy » (culture sur brûlis) et chaque année, nous menons des activités de reforestation », a affirmé Nirina Rafanomezantsoa, présidente de la VOI « Fanantenana » dans le district d’Antanifotsy, dans le Vakinankaratra. Le contrat de gestion communautaire de ressources naturelles de cette communauté de base a été renouvelé pour 10 ans de plus.

L’occasion de cette rencontre élargie dans la Ville d’Eaux a été saisie pour remettre le prix du lauréat de WWF « Africa Youth Award 2016 » à un jeune activiste de l’environnement, Jean Louis Gonzague Razafimanandraibe. Ce jeune leader a porté haut le flambeau malgache lors du concours organisé par WWF sur le continent africain, grâce à son projet de promotion de plantations de bambou pour lutter contre la déforestation et pour promouvoir l’économie verte.

Recueillis par Hanitra R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Vision

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici