- Publicité -
samedi 25 juin 2022
DomicileEconomieProjet AD2M : 27,8 milliards Ar pour aménager des périmètres hydroagricoles

Projet AD2M : 27,8 milliards Ar pour aménager des périmètres hydroagricoles

Le Président Hery Rajaonarimampianina lançant les travaux d’aménagement des périmètres hydroagricoles.

Une superficie totale de 6 350 ha pourra être irrigable une fois que les travaux d’aménagement seront achevés. 

Le projet AD2M (Appui au Développement du Melaky et du Menabe) vise l’émergence de pôles de développement agricole par la mise en valeur productive, la sécurisation foncière et l’accès au marché. Dans sa deuxième phase, ce projet sous tutelle du ministère chargé de l’Agriculture et financé par le FIDA, va développer trois nouveaux pôles afin de valoriser 30 000 ha de terrains cultivables dont 9  100 ha de périmètres hydroagricoles. Près de 7  000 ha de ces périmètres se situent dans les districts de Maintirano et d’Antsalova de la Région Melaky. Ainsi, 27,8 milliards Ar sont prévus pour aménager des périmètres hydroagricoles d’une superficie totale de 6 350 ha dans ces deux districts. Et les bénéficiaires seront au nombre de 5 300 ménages. C’est ce qu’on a appris lors du lancement officiel des travaux d’aménagement par le Président Hery Rajaonarimampianina la semaine dernière.

Abandonné. Ces travaux dureront 14 à 19 mois. Et une fois exploitables, ces périmètres permettront d’augmenter de 24 000 tonnes la production rizicole annuelle de la zone. Ce qui contribuera à la sécurité alimentaire locale et à la réduction du gap de riz au niveau national.  Parmi ces périmètres à aménager, on peut citer entre autres celui de Beboka dans la commune d’Antsalova. Ce périmètre a été abandonné il y a plus de 35 ans, suite au changement de lit de la rivière Beboka qui l’a alimenté. Les anciennes rizières se sont transformées en savane, et une grande partie de la population s’est émigrée dans d’autres communes en quête de rizières cultivables. Son aménagement permettra d’irriguer  1 600 ha de riziculture en saison et 500 ha en contre saison, et ce, au profit de 900 ménages. Quant au périmètre de Marifilaly, dans la commune de Marohazo à Maintirano, on ne peut pas l’irriguer depuis 1971. L’aménagement neuf de ce périmètre fera bénéficier à 830 ménages avec 8 400 tonnes de production annuelle de riz attendues.

Labour de défriche. Notons qu’une fois aménagé, le projet AD2M prévoit également de vulgariser le paquet technique SRI/SRA à travers des Champs Ecoles Paysans auprès des petits exploitants agricoles bénéficiaires. Un premier labour de défriche sera également effectué au niveau de ces deux grands périmètres irrigués neufs de Beboka et Marifilaly, et ce afin d’accélérer leur mise en valeur, a-t-on fait savoir. Les impacts attendus sont entre autres, l’augmentation des revenus des ménages producteurs et la réduction de la période de soudure dans la zone.

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici