- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéCentre Hospitalier Universitaire Mère-enfant Ambohimiandra : Un centre maman kangourou pour prendre...

Centre Hospitalier Universitaire Mère-enfant Ambohimiandra : Un centre maman kangourou pour prendre en charge les enfants prématurés

Les enfants nés prématurément sont physiquement et mentalement plus faibles que ceux qui sont nés normalement. La prise en main et surtout la suivie de leur santé sont primordiales pour qu’ils soient en bonne santé.

Les enfants prématurés sont des problématiques aussi bien pour les agents de santé des hôpitaux qui doivent les prendre en charge mais aussi et surtout pour les parents qui doivent s’assurer de la bonne santé de leur progéniture. Une situation à laquelle le personnel soignant du centre hospitalier universitaire mère-enfant d’Ambohimiandra doit faire face chaque année. En effet, environ 15% des enfants nés dans ce centre hospitalier sont des prématurés d’après les dires de Lovaniaina Ravelomanana, directeur du Centre Hospitalier Universitaire Mère-enfant d’Ambohimiandra hier. Ce dernier d’ajouter “ que la naissance prématurée peut constituer des obstacles au développement d’une personne”. L’inauguration du centre Maman Kangourou auprès du centre hospitalier mère-enfant d’Ambohimiandra entend changer la donne. Fruit de nombreux projets conçus par l’association Compassion Madagascar, la construction du centre a été financée par Orange Solidarité. Ledit centre – avec ses cinq lits – peut dans ce cas, permettre de prendre en charge cinq bébés nés prématurément. Une initiative qui fait partie de la longue liste des activités sociales entreprises par Orange Solidarité Madagascar mais surtout un des objectifs de l’Association Compassion Madagascar.

Formation. Estimé à environ vingt millions d’ariary, le centre Maman Kangourou devrait permettre de réduire le pourcentage des enfants nés de façon prématurés dans le centre hospitalier mère-enfant d’Ambohimiandra. D’autant plus qu’il va appuyer le service de néonatalogie dudit centre qui ne dispose que de deux couveuses pour prendre en main les prématurés. Il devrait également permettre de réduire la mortalité infantile liée à ce phénomène qui nuit complètement à la santé des enfants victimes. Pour ce faire, et pour une bonne capitalisation du centre, le personnel auprès du centre hospitalier mère-enfant d’Ambohimiandra va être formé par les membres de l’Association Compassion Madagascar. “ L’infrastructure est présente, il ne reste plus que la formation du personnel du centre hospitalier pour une meilleure utilisation des matériels mais surtout pour atteindre le but de réduire le pourcentage des enfants nés prématurément ”, a fait savoir Elodie Prisca Ranjanoro, présidente fondatrice de l’Association Compassion Madagascar et non moins médecin spécialiste en soin Kangourou. Il convient par ailleurs de noter que le centre qui a été inauguré hier est le cinquième mis en place dans la région Analamanga.

José Belalahy   

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici