- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueSuspension des soldes des fonctionnaires : La SSM lance un ultimatum de...

Suspension des soldes des fonctionnaires : La SSM lance un ultimatum de 48 heures au ministère des Finances !

Après avoir été présents à l’hôtel Le Pavé, les syndicalistes de la SSM ont effectué une marche pacifique jusqu’au ministère des Finances et du Budget pour afficher leur mécontentement.(Photo : Yvon Ram)

Après s’être rencontrés à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina, les syndicalistes de la Solidarité Syndicale de Madagascar (SSM) se sont rendus auprès de la Direction Générale de la Gestion Financière du Personnel de l’Etat (DGGFPE). A l’issue, Fanirisoa Ernaivo, présidente de la SSM et du SMM a rapporté que selon la DGGFPE, « la situation de 5 000 agents sur 9 782 dont le solde a été suspendu a été régularisée ».

48 heures. C’est le délai imparti par les syndicalistes membres de la SSM au ministère des Finances et du Budget (MFB) pour régulariser la suspension arbitraire des soldes des fonctionnaires assidus, autrement une grève générale d’envergure nationale de ces agents de l’Etat sera entamée à l’expiration de ce délai. En effet, ils n’ont pas mâché leurs mots hier à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina quand ils ont condamné les vagues d’incompétence et les bourdes du MFB. « Nous sommes d’accord pour la suspension des soldes des fonctionnaires fantômes mais nous précisons que ce ne sont pas nous qui les avons intégrés. Donc débrouillez-vous pour vous en débarrasser car nous ne voulons pas en être les victimes », a souligné clairement Fanirisoa Ernaivo. Mais ce n’est pas tout. « Un budget affecté au paiement de ces soldes est prévu dès le début de l’année alors estimons-nous que, quelque part, il y a un détournement de fonds. De surcroît, la suspension des soldes devrait suivre la procédure y afférente et s’effectuer dans les normes », a-t-elle poursuivi.

Incompétence. Rakotoniasy Jean Raymond, le Secrétaire générale du SSM, a quant à lui dénoncé les pathologies de l’Administration malgache. « Si nous sommes arrivés à cette suspension des soldes de quelques fonctionnaires, c’est qu’il y a un manque de transparence au niveau de la gestion des affaires publiques ; un manque de transparence associé à une incompétence et à une complicité », avance-t-il. L’incompétence due à la « politisation de l’administration » pour reprendre ses termes et complicité au niveau du donneur et de l’exécutant de l’ordre de suspension. Sur ce point, nous soulignons au passage que nonobstant la mise en place d’un ministère de la Réforme de l’Administration, force est de reconnaitre qu’aucune réforme concrète n’a été instaurée. « Nous tenons également à préciser que ce ne sont pas les fonctionnaires qui accumulent trop de dépenses, ce sont les directeurs que vous embauchez », affirme Rakotoniasy Jean Raymond. Effectivement, selon les explications que nous avons reçues, le MFB embauche 992 000 directeurs.

Assassinat. Les syndicalistes de la SSM assimilent la suspension des soldes à un « assassinat ». Non seulement elle ne respecte pas la procédure mais elle est intervenue juste à l’aube des fêtes de fin d’année. « Nous exigeons le paiement des soldes des fonctionnaires et l’alignement des grilles indiciaires », informent-ils dans la résolution finale. Le paiement desdits soldes devant être réglé jusqu’à demain. Aussi, « préconisons-nous que des sanctions soient prises à l’endroit des responsables ». Limogeage ou démission. En tout cas, ces fonctionnaires ont pris l’exemple de ces autorités étrangères qui, en cas de défaillance dans leur domaine respectif, n’affichent point la moindre hésitation pour démissionner. Affaire à suivre.

Aina Bovel                        

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici