- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileEconomieFIVMPAMA : Les branches en France s’activent

FIVMPAMA : Les branches en France s’activent

Les membres du bureau du FIVMPAMA Toulouse avec le président Erick Rajaonary .

Erick Rajaonary, président du FIVMPAMA, a clôturé l’année 2017 par une tournée de mobilisation des branches du groupement dans le Sud de la France.

Du 26 au 30 décembre derniers, le président du FIVMPAMA, Erick Rajaonary, a effectué un périple dans l’Hexagone pour rencontrer les branches du groupement à Marseille, Toulouse et Nice. Une occasion pour le numéro Un du FIVMPAMA de rappeler les enjeux actuels et futurs du déploiement à l’international de la structure. Il a aussi encouragé les acteurs souhaitant s’engager pour le développement socio-économique de Madagascar, à s’unir et joindre leurs forces à celles du FIVMPAMA.

Plateforme. Le 26 décembre à Marseille, le 27 à Toulouse et le 28 à Nice. Les rencontres ont permis aux membres de s’informer des dernières actualités du FIVMPAMA, notamment la mise en place des nouvelles antennes comme celles du Royaume-Uni et Atlantique (Nantes). Erick Rajaonary a mis l’accent sur les opportunités de partenariat qu’offre ce réseau international du FIVMPAMA et a encouragé davantage les échanges entre les membres, notamment via la plateforme d’échanges numérique à mettre en place très prochainement. Cet outil va permettre à tous les membres du FIVMPAMA, nationaux et internationaux, d’entrer en contact et d’amorcer des discussions en vue d’un partenariat ou d’une collaboration.

Actions. « Il n’y a que des avantages à adhérer au FIVMPAMA. Le groupement offre son accompagnement dans toutes les démarches pour opérer sur Madagascar ; met à disposition des infrastructures logistiques lors du passage des adhérents sur place. Au-delà de ces actions de facilitation, le FIVMPAMA mène des actions de plaidoyer, dénonce les dysfonctionnements et milite pour que des actions soient entreprises au niveau de l’Etat » a annoncé Erick Rajaonary. Il a aussi insisté sur l’importance de la création d’un mouvement collectif pour le développement économique de Madagascar. Un appel du pied lancé à l’endroit de toutes les bonnes volontés de rallier la dynamique du FIVMPAMA. « Ensemble, nous serons entendus, nous aurons la légitimité de la représentativité non seulement entrepreneuriale, mais aussi populaire », a-t-il ainsi conclu à Toulouse.

  1. R.O

 

A la suite de la visite d’Erick Rajaonary le 27 décembre 2017, la branche toulousaine du FIVMPAMA a tenu une réunion le mercredi 3 janvier dernier pour constituer son bureau et fixer les modalités de son fonctionnement.

Les membres du bureau :

– Présidente : Volatiana Razafintsambaina Raelison

– Vice-Président : Jean Christian Andrianjatovo (Doda)

– Trésorière : Misa Rakotomalala

– Trésorier adjoint : Andrypalo Rakotomalala

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici