- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileDossiersIEM à Paris : Plus de 200 invités de marque pour Andry...

IEM à Paris : Plus de 200 invités de marque pour Andry Rajoelina

Comme prévu, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina a lancé dans la soirée de vendredi son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » (IEM) au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Petit Palais des Beaux-arts, dans le 8e Arrondissement de Paris. Plus de 200 invités de marque venant de différents horizons et représentant les quatre coins du monde ont fait le déplacement dans la capitale française pour honorer de leur présence cette initiative dont l’objectif est d’apporter des solutions concrètes aux enjeux du développement et aux problèmes de pauvreté qui frappent la Grande Ile. L’IEM est une plateforme de concertation et d’action rassemblant des experts malgaches et internationaux, des partenaires stratégiques et financiers, des fonds d’investissement et des personnalités engagées pour l’émergence du pays. La soirée de lancement a été marquée par des discours de personnalités, la projection d’un film sur la Grande Ile, des spectacles culturels et un cocktail qui s’est déroulé dans la galerie du Petit Palais. La journaliste de la chaîne de TV Public Sénat, Saveria Rojek était la maîtresse de cérémonie pour cette occasion.

Espoir. L’évènement a été ouvert par la projection d’un film d’une dizaine de minutes sur la Grande Ile, présentant le décalage entre son immense potentiel et sa situation économique dramatique, marquée par une extrême pauvreté. La dernière séquence du film redonne néanmoins espoir avec les mots du président Andry Rajoelina, l’Homme qui veut rompre avec cette spirale négative et qui annonce pour cela la création de l’IEM. L’ancien président de la Transition a ensuite fait un discours d’une quinzaine de minutes, revenant sur la situation du pays et les raisons profondes qui le poussent à créer cette initiative : le refus de baisser les bras, le devoir et la capacité de sortir la population malgache du sous-développement. Il a dressé un diagnostic sombre, mais a aussi présenté des axes de travail et insisté sur l’efficacité à venir de l’IEM. « S’il y a un vœu à formuler en ce jour, en cet endroit, dans ce Palais des Beaux Arts à Paris, c’est que l’avenir radieux de Madagascar soit inscrit comme sur un tableau qui illustre sa beauté rayonnante et promet au peuple malgache une fierté nouvelle ». C’est en cette phrase que l’homme fort de la Transition a exprimé son souhait de sortir la Grande Ile de la situation de pauvreté actuelle. En tout cas, pour la mise en œuvre de son IEM, Andry Rajoelina bénéficie du soutien de grandes firmes internationales présentes dans différents domaines.

« Road show ». Le Coordinateur général de l’IEM, Gérard Perceau a affirmé lors de cet évènement que ce qui a été organisé à Paris représente seulement le lancement de la démarche, mais Initiative pour l’Emergence de Madagascar ira par la suite à la rencontre de la population malgache. En effet, Andry Rajoelina fera le tour de Mada pour présenter son projet, mais aussi pour recueillir les propositions de tous les citoyens. Une première réunion de concertation sera d’ailleurs organisée incessamment à Antananarivo. Un « road show » dans divers pays, entre autres, aux Etats-Unis, en Asie, aux Émirats-Arabes-Unis et en Amérique latine est également prévu.

Soutien de David Douillet. C’est David Douillet, multiple médaillé d’or olympique et champion du monde de judo, ancien ministre des Sports français qui a entamé la série d’interventions. Il a clamé son amour pour Madagascar et son soutien total à l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar. En parlant d’Andry Rajoelina, David Douillet a notamment rappelé qu’un « Président, c’est avant tout, avoir trois qualités à la fois qui sont le charisme, la générosité et la fierté ».

Des personnalités, des experts nationaux et internationaux déjà engagés dans l’IEM. Après l’intervention du président Rajoelina, des intervenants nationaux et internationaux de haut niveau se sont succédé sur scène pour exposer des pistes de solutions, partager leurs expériences et exprimer leur soutien. Parmi eux figurait entre autres, Laurent Lamothe, ancien Premier ministre d’Haïti, une île qui partage des enjeux de développement similaires à ceux de Madagascar qui a notamment salué le sens du leadership dont dispose le président Andry Rajoelina ; Naina Andriantsitohaina, un des plus grands opérateurs privés de Madagascar qui est à la fois Président du Conseil d’Administration de la BMOI et président du Groupement des Entreprises de Madagascar, il a d’ailleurs plaidé pour la justice sociale ; Ruben Phoolchund, Directeur Afrique de l’International Trade Center qui est une branche de l’ONU et de l’OMC ; le président de l’association des producteurs indépendants solaire et photovoltaïque et non moins président de France Territoire Solaire (FTS) : Hadrien Clément Fromentel dont l’intervention technique a été très appréciée ; Hind Lahrichi, PDG de Pesca Group-Maroc ; le membre honoraire du Parlement français et non moins président de la Communauté des Communes Thelloise, Jean-François Mancel qui a martelé à quel point la Politique politicienne a détruit le peu qui restait à Madagascar ; ainsi que Zafar Jalil, Directeur du GE Stream Power System. Tous ont montré que l’émergence est possible et qu’ils sont prêts à aider Madagascar à travers cette initiative. En plus de ces intervenants, nombre de personnalités ont témoigné de leur soutien par leur présence; des personnalités politiques malgaches, plusieurs ambassadeurs en poste à Paris, des opérateurs privés français avec les sociétés Orange, Veolia General Electric, notamment, des journalistes et des invités venus de l’Europe, de la Chine, du Moyen-Orient, des Etats-Unis et d’Afrique.

Pragmatisme et efficacité. A l’image de ces interventions, l’IEM se voudra pragmatique et efficace. Elle apportera des idées phares, des projets d’envergure comme moteurs de croissance pour le développement des secteurs clés de l’économie, de l’épanouissement social, afin de traduire la vision d’Andry Rajoelina en action. Cette soirée a mis en lumière l’expertise technique, les soutiens de poids qui permettront de faire de cette initiative une réussite. Une première réunion de concertation se tiendra, prochainement à Tananarive.

Dossier réalisé par Davis R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

66 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici