- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomiePropriété industrielle : Mémorandum de coopération entre l’OMAPI et la SAIC

Propriété industrielle : Mémorandum de coopération entre l’OMAPI et la SAIC

Partenariat gagnant entre les deux ministres, chinois et malgache.

Devenir un Office de référence en matière de propriété industrielle au niveau de l’Afrique oriental et l’Océan indien. Tel est l’objectif de l’Office Malgache de Propriété Industrielle (OMAPI)  qui multiplie les  bonnes initiatives aussi bien sur le plan national qu’international.

L’Administration d’Etat pour l’Industrie et le Commerce (SAIC) de la République Populaire de Chine et l’Office Malgache de la Propriété Industrielle s’associent pour une meilleure collaboration dans le domaine de la protection du nom commercial et de la marque. Un mémorandum d’entente de coopération a été signé hier au Carlton entre le ministre chinois chargé de l’administration d’Etat pour l’Industrie et le Commerce Zhang Mao et le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé Tazafy Armand.

Echanges d’informations

Un accord qui aura son pesant d’or dans le domaine de la propriété industrielle et des relations économiques et commerciales entre les deux pays. « L’enregistrement et la protection des marques et des noms commerciaux jouent un rôle important dans le domaine industriel et commercial et celui des échanges » a expliqué sur ce point le Directeur Général de l’OMAPI Ravoaraharison Christian Claude qui est d’ailleurs à l’origine de ce mémorandum.  Faut-il en effet rappeler que cette collaboration a été discutée à la suite de la participation de Madagascar  à un séminaire  sur la protection de la propriété intellectuelle pour les fonctionnaires des pays francophones en Afrique qui a eu lieu à Beijing en septembre dernier. Cette coopération se manifestera notamment par des échanges d’informations  relatives aux lois, règlements, règles et développements législatifs ; l’exploration de  la possibilité de tenir des réunions de haut niveau pour discuter de questions importantes d’intérêt commun  et d’organiser des ateliers pour discuter de questions d’intérêt mutuel et de bonnes pratiques. Les deux parties étudieront également la possibilité de visites mutuelles de responsables et d’experts et de formation du personnel.

Vision 2025

Cette coopération aidera également l’OMAPI dans le cadre de la mise en œuvre de sa vision 2025. L’Office entend en effet renforcer ses infrastructures et prévoit la construction d’un siège qui priorise le respect de l’environnement, afin de le soutenir dans ses perspectives de développement. Actuellement, l’OMAPI jouit déjà d’une bonne réputation en Afrique, mais il tient encore à devenir un Office de référence en matière de propriété industrielle au niveau de l’Afrique oriental et l’Océan indien. « Un Office soutenant  l’innovation en délivrant des titres de grande qualité, qui stimulera la croissance économique, l’emploi et la prospérité ». En tout cas, cette collaboration avec la Chine, un pays qui dispose de compétences techniques poussées en matière de propriété intellectuelle, permettra de développer l’automatisation de la gestion de la propriété industrielle et les bases de données. Il s’agira également de se concerter sur les développements et discussions en matière de  propriété intellectuelle au niveau des différentes instances internationales et de faciliter au niveau du pays la création d’une masse critique de propriété intellectuelle pour en faire un levier du développement industriel.

R.Edmond.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici