- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
DomicileSportsCISEF : Le report de l’élection réclamé

CISEF : Le report de l’élection réclamé

Les représentants des fonctionnaires sportifs samedi à Ampandrinomby (Photo Kelly).

Un nouveau rebondissement au niveau des fonctionnaires sportifs. Après deux élections annulées, la troisième prévue mercredi à l’ANS risque de créer de nouveau une scission.

A trois jours de cette assemblée générale élective du président du Comité Interministériel du sport d’entretien des fonctionnaires et des agents de l’Etat à l’Académie nationale des Sports (ANS) à Ampefiloha des voix se font entendre dans différents ministères. Ainsi certains fonctionnaires réclament le report du scrutin vu l’irrégularité de certains points dans son organisation. « Aucun statut ne régit le comité d’organisation de ce scrutin. Sans parler du non- respect de la loi 2017/715 qui doit faire appel à l’assemblée générale avant élection, l’organe suprême. Face à ces divers problèmes, nous trouvons que ce n’est pas encore le moment d’organiser cette élection. Nous demandons au ministère de la Jeunesse et des Sports de reporter ultérieurement l’élection », a fait savoir Luciano Razafimahefa, responsable du sport au sein du ministère de l’Environnement et porte-parole de ces fonctionnaires, face à la presse, samedi à Ampandrinomby.

106 électeurs. Ces fonctionnaires issus du ministère des Finances, du Sénat, du Ministère de l’Eau et de l’Energie et consorts ont fait part du fait qu’ils ont remarqué queles régions ont été lésées. « On se demande alors que c’est une association nationale ou seulement au niveau central, car pour le moment c’est l’affaire de la capitale », continue Luciano Razafimahefa. Pour eux, les fonctionnaires méritent un championnat digne de ce nom, non pas comme celui qui s’est déroulé à Toliara. Questionné sur ce cas, Falimanana Julien Juste, directeur du sport pour tous au sein du MJS et organisateur de l’élection insiste sur la tenue de l’élection.  « Quatre candidats, un du ministère de la Jeunesse et des Sports, un de  celui de l’Eau et de l’Energie, un du ministère de l’Education nationale et un du ministère de la Santé Publique sont en course à la présidence de cette association » a-t-il ajouté. Et lui  de continuer « Le code électoral et le statut sont déjà là ». 106 électeurs venant des collèges de techniciens, des représentants de chaque Ministère et le Club Sport santé sont les votants au sein de cette association. Seul le président sera élu et ce sera lui qui choisira son équipe. A l’allure où vont les choses, cette élection risque de ternir l’image des sportifs fonctionnaires. Histoire à suivre ………………

T.H

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici