- Publicité -
dimanche 26 juin 2022
DomicileSportsFootball- Elections : Vers une plaisanterie de très mauvais goût !

Football- Elections : Vers une plaisanterie de très mauvais goût !

Les Barea risquent de ne plus participer aux éliminatoires de la CAN. ( Photo MIKA SARRY)

Les choses s’enveniment autour des élections des membres de la Fédération Malgache de Football. L’affaire est allée très loin car sans passer par les instances locales par voie de recours, les doléances ont atterri directement à la CAF et à la FIFA. Et de sources bien informées, ces dernières instances du football mondial envisageraient, le conditionnel est tout de même de rigueur, de suspendre l’actuelle FMF de Doda Andriamiasasoa. Pour une faute qu’elle n’a pas commise. Mais vraiment pas du tout. Récit.

Ceux qui croyaient bien faire en allant se plaindre directement à la CAF et à la FIFA ne vont-ils pas finalement conduire à la perte de notre football bien obligé de décrocher de la scène mondiale voire africaine ? C’est la question qui se pose quand on entend déjà certains crier victoire sous forme de menace que, la FMF va être suspendue par la fameuse Comité de normalisation dirigée conjointement par une délégation de la FIFA et de la CAF.
Extrêmités. Car qui dit suspension, dit aussi que Madagascar sera jusqu’à nouvel ordre exclu de toutes les compétitions internationales.

Et avant d’arriver à ces extrémités, notre devoir est de revenir à l’origine de ces doléances qui finalement ne tiennent pas la route et reprendre là où elle a commencé à l’initiative de l’ancien président de la Ligue du Bongolava, le Dr Désiré Rakotoarimino, qui est allé se plaindre en haut lieu après que plusieurs clubs de son fief aient été interdits de vote.

La logique du CENI étant pourtant dictée par les règles en vigueur comme quoi pour qu’un club puisse avoir le droit de vote, il faut et il suffit qu’il ait participé au championnat de la saison 2016-2017. Et pour plus d’explications, nous avons relevé pour voir la date de création de ces clubs incriminés et montrant du coup qu’il ait été impossible pour qu’ils aient participé à la saison sportive qui a commencé officiellement le 1er février 2017. Voici donc cette fameuse liste :

  • AJS Vondrona Andranomadio : 25 août 2017
  • AJB Andranomadio : 12 juin 2017
  • Paoma Maritampona : 27 juillet 2017
  • Sacré Cœur Akavandra : 10 juillet 2017
  • FC Ravinala Beambiaty : 12 août 2017
  • Les Héritiers Belobaka : 28 juillet 2017
  • EFBMA Maritampona : 17 juillet 2017
  • FC Bongolava : 17 juillet 2017
  • FC LAM Mandrosonoro : 17 août 2017.

2 sur 22. Parmi les autres cas évoqués dans les doléances figure aussi la situation à Fianarantsoa où Maman’i Gan s’est vu refuser le droit de se porter candidat à la présidence de la Ligue de Haute Matsiatra, pour la simple et bonne raison qu’à aucun moment, elle n’a pas fait partie d’une instance dirigeante de football, et que le poste de trésorier du FC Zanakala qu’elle prétendait l’être, n’existait même pas et encore moins son vrai nom de Raby Razafinambinina Myriam Eléonore ne figurait même pas dans cette fameuse liste gardée jalousement au chaud au siège de la FMF à Isoraka.

Pour la candidature refusée car hors délai de Giscard à la ligue de Vatovavy Fitovinany, les explications sont simples, voire simplifiées car s’il est vrai que l’intéressé n’avait pas pu joindre le SG de la ligue, il reste encore deux options dont l’envoi par la Poste ou le faire directement au SG de la FMF et nullement au DRJS local qui n’est pas habilité à le faire et le 20 octobre 2017 qui plus est puisque le dernier délai fut fixé au 13 octobre 2017.

En clair, les doléances liées à ces trois ligues vont nous coûter cher même si la question est de se demander si le fait d’avoir Bongolava, Haute Matsiatra et Vatovavy Fitovinany de son côté signifie que le poulain présumé dans toute cette affaire aura la chance de se faire élire.

Ou plutôt deux ligues car les élections à Bongolava ont déjà rendu leur verdict. Quel est le poids de ces deux ligues restantes sur les 22 pour qu’on se permette de remettre tout en cause et de gommer au passage la FMF qui n’a rien à voir avec ces élections dirigées par la CENI d’Eddy Ravelonarivo. Attendre et voir…

Clément RABARY

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici