- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversAttentat à la grenade au siège du HVM : Des dégâts matériels...

Attentat à la grenade au siège du HVM : Des dégâts matériels et une travailleuse de sexe blessée

Une forte détonation a semé la terreur dans le quartier d’Antanimena dans le IIIe Arrondissement de la commune urbaine d’Antananarivo, la nuit du samedi vers 22 heures 35. L’attentat s’est produit devant le siège national du parti HVM, l’explosion a brisé les vitres de l’immeuble ainsi que ceux d’une voiture qui passait dans la rue située juste devant l’immeuble. Surpris, le chauffeur de celle-ci a tout de suite alerté la police qui s’est rendue sur les lieux quelques minutes plus tard pour constater les faits. Selon les informations qui nous sont parvenues, les éclats de l’explosion ont également blessé  une travailleuse de sexe qui rôdait aux alentours. Selon les témoignages des gardiens de l’immeuble, l’acte a été perpétré par deux hommes. Ils affirment les avoir vus courir  tout en jetant quelque chose avant l’explosion. La thèse d’un attentat a été confirmée. Vers 23 heures, des gendarmes issus de l’unité d’intervention rapide de la circonscription interrégionale d’Antananarivo à Ankadilalana ont été dépêchés sur place pour sécuriser et ratisser l’endroit. Cet acte a été commis dans un contexte où les affaires politiques traversent un moment délicat si l’on ne parle que de la zizanie sur l’adoption des lois électorales au  Parlement à l’heure actuelle. S’agit-il alors d’un acte de déstabilisation? La police se charge de l’enquête. Ayant reçu les soins nécessaires à l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona, la femme blessée par la déflagration n’est plus en danger.

T.M.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici