- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileEconomieVatovavy Fitovinany : La solidarité entre opérateurs économiques s’installe

Vatovavy Fitovinany : La solidarité entre opérateurs économiques s’installe

Bilan plutôt positif pour la première année de Ramanankavana Christian à la tête de la CCI Manakara.

Disposant d’énormes potentialités dans plusieurs secteurs, la région Vatovavy Fitovinany est appelée à jouer un rôle important dans le développement du pays. Après un an de mandat, Ramanankavana Christian, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Manakara nous parle des actions entreprises pour le développement de la région.

Midi Madagasikara : Après un mandat d’un an à la tête de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Manakara, est-ce que vous pouvez nous présenter un bilan ?

Ramanankavana Christian : Effectivement, cela fait un an que je suis Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie de Manakara. Pour parler de bilan, je peux dire que les résultats obtenus sont plutôt positifs. Dès ma prise de fonction, mon premier travail a été de rassembler les opérateurs économiques de la région. Mon message de solidarité est passé puisqu’ une véritable force nouvelle est apparue entre les opérateurs des secteurs du commerce, de l’industrie et des services. Une solidarité qui se manifeste notamment au niveau des actions sociales, après les catastrophes naturelles où nos membres ont participé volontairement aux dons en PPN, par exemple. En faisant nôtre cet esprit de solidarité, les opérateurs économiques de la région veulent avant tout démontrer que pour réussir le développement, les actions sociales, économiques et culturelles sont indissociables. En tout cas, grâce à cette solidarité, il est plus facile de travailler pour le développement de la région Vatovavy Fitovinany.

Midi Madagasikara : En parlant justement de développement, quel genre d’actions  entreprenez-vous pour y parvenir ?

Ramanankavana Christian : Le premier principe qui nous anime est l’ouverture vers l’extérieur. La CCI Manakara est ouverte à l’international, car pour développer les investissements, nous avons besoin de nouer des partenariats avec les opérateurs économiques étrangers. Nous avons notamment des accords avec les Chambres de Commerce et d’Industrie de Montpellier et du Canada. Les membres de la CCI Manakara sont également invités à des événements d’envergure internationale dans plusieurs pays comme La Réunion, la France et la Belgique. Ces déplacements permettent de renforcer notre réseau et de trouver des débouchés pour les produits d’exportation que regorge la région Vatovavy Fitovinany.

Midi Madagasikara : A propos d’exportation justement, quelles sont les potentialités de la région Vatovavy Fitovinany ?

Ramanankavana Christian : C’est une région très riche. Je peux citer plus particulièrement les productions de café, de litchi et de miel bio. La région produit également de la vanille de très bonne qualité. Pour le miel, depuis la levée de l’embargo, nous avons pu exporter pas moins de 300 tonnes de miel biologique. Et nous continuons à prospecter sur le marché extérieur. Les résultats sont encourageants, puisque les investisseurs étrangers apprécient les efforts que nous réalisons et ils sont prêts à nous appuyer pour développer des filières. C’est le cas notamment dans la culture et l’exploitation du gingembre où une entreprise belge est intervenue pour appuyer les paysans à planter ce produit dans les meilleures conditions et surtout à monter des unités de transformation pour la production d’huile essentielle de gingembre. Comme c’est un produit qui est très demandé sur le marché extérieur, cette nouvelle filière va probablement aider au développement de la région.

Midi Madagasikara : Quid des actions de promotion sur le plan local ?

Ramanankavana Christian : Sur le plan local, nous avons également pris un certain nombre d’initiatives pour développer à la fois l’agriculture, l’industrie, le commerce et le secteur des services. Celle qui me vient à l’esprit c’est surtout la Foire Pangalana qui s’était tenue en novembre 2017. Ayant eu pour thème « Miara mivehy ho an’ny fampandrosoana », littéralement « ramer ensemble pour le développement » de la région Vatovavy Fitovinany, cette foire avait mis en exergue les potentialités de la région dans différents domaines comme l’agriculture, l’industrie, le tourisme, ou encore les transports fluviaux… Durant cette manifestation, nous avons privilégié l’agriculture et les résultats obtenus sont encourageants, puisque nombreux ont été, les producteurs qui ont obtenu des contrats commerciaux dans les filières miel et produits de mer et aussi le tourisme. Cette première édition était un succès et nous préparons déjà la deuxième qui se tiendra probablement en 2019, car nous avons besoin de temps et surtout de financements pour bien peaufiner l’organisation.

Midi Madagasikara : Quels sont les freins au redémarrage économique de la région Vatovavy Fitovavy Vinany ?

Ramanankavana Christian. Si vous le voulez, je préfère parler d’actions à entreprendre, plutôt que de freins. Actuellement, nous bataillons pour la remise en marche des grandes infrastructures utiles pour le développement de la région. Vous l’avez certainement deviné, il s’agit de la réouverture du port de Manakara, mais également, de la ligne de chemin de fer Fianarantsoa- Côte Est. La réouverture de l’aéroport de Manakara est également indispensable. La région dispose de sites attrayants, mais pour y venir, les touristes doivent actuellement faire 12 heures de route. J’en ai déjà parlé avec le Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar et cela va probablement se faire prochainement. Nous souhaitons également la réhabilitation des parties du Canal des Pangalana. Pour tout cela, nous avons besoin des appuis des autorités et des partenaires techniques et financiers.

Recueillis par R.Edmond

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici