- Publicité -
samedi 4 février 2023
DomicilePolitique« Fanjakana Gasy » : Atteinte à l’unité nationale

« Fanjakana Gasy » : Atteinte à l’unité nationale

L’arrestation de Rajoharison Rainidina a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le « Fanjakana Gasy » a affolé la toile et une partie de l’opinion dans la mesure où, pareille initiative est une menace voire une atteinte à l’unité nationale. Qui plus est en cette période de campagne électorale où tous les coups sont permis sauf ce qui est interdit par les textes. En particulier par la loi fondamentale qui consacre en son article premier alinéa 1er que « Le peuple malagasy constitue une Nation organisée en Etat souverain, unitaire, républicain et laïc ». Le même article d’ajouter en son alinéa 4 que « Nul ne peut porter atteinte à l’intégrité territoriale de Madagascar ».

Rébellion.  Le fait de vouloir créer un Etat dans l’Etat est pénalement répréhensible en ce qu’il s’apparente à un acte de rébellion et/ou à une velléité de sécession qui resurgit avant, pendant ou après les élections tel que c’était le cas en 2002 avec la tentative avortée de transformer les provinces autonomes en Etats fédéralistes dans le maelström de la crise post-électorale. C’est pour éviter pareille dérive que le gouvernement a coupé l’herbe sous le pied des initiateurs de ce « Fanjakana Gasy » qui remet en cause la restauration de l’autorité de l’Etat et l’instauration d’un climat d’apaisement dans la perspective du scrutin du 7 novembre contre lequel, les anti-élections veulent à tout prix – au propre comme au figuré – jouer un mauvais tour.

R.O

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

5 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici