- Publicité -
samedi 4 février 2023
DomicileEconomieInvestissement étranger : Les firmes japonaises attirées par Madagascar

Investissement étranger : Les firmes japonaises attirées par Madagascar

L’arrivée d’investisseurs directs étrangers est un bon signe pour le progrès économique de Madagascar.

Alors que la situation politique à Madagascar est très mouvementée, les investisseurs étrangers s’engagent davantage dans divers secteurs d’activités.

L’attractivité de Madagascar aux investissements directs étrangers s’améliore-t-elle, malgré le mauvais climat des affaires ? Dans tous les cas, les ressources minérales du pays ne laissent pas les investisseurs indifférents. Dernièrement, d’autres secteurs d’activités affichent également des progrès, en termes d’attractivité aux investissements. C’est le cas des secteurs priorisés par l’Etat dans sa politique de développement. La semaine dernière, la société Tokyo Sangyo a annoncé, lors d’une conférence de presse organisée à la Résidence du Japon, l’ouverture de son bureau de liaison à Toamasina. D’après les informations, il s’agit d’une des grandes maisons de commerce japonaises, qui compte développer ses activités économiques dans la Grande Île. « A Madagascar, les demandes pour l’aménagement territorial et le développement urbain sont en train de s’accroitre. Pour répondre à ces demandes, Tokyo Sangyo s’engagera dans des domaines tels que l’infrastructure, l’agriculture, la pêche et l’énergie propre », ont indiqué les responsables auprès de la société japonaise. En effet, Tokyo Sangyo a développé ses activités dans le monde entier, notamment dans l’Asie du sud-est, la Chine, les Etats-Unis, sans oublier bien évidemment le Japon.

Croissance. Selon ses dirigeants, Tokyo Sangyo a l’intention ferme de contribuer au développement de Madagascar sur la base de ses devises sociales que sont la « confiance » et la « contribution ». A noter que cette firme cotée en bourse est basée à Tokyo et est dirigée par son PDG Toshio Satomi. D’après les présentations, son chiffre d’affaires a atteint 104,5 milliards de yen en 2017, soit un peu plus de 800 millions d’euros. La société se spécialise surtout dans le commerce international, la construction d’usine clé en main, l’offre de matériels, outillages et d’autres produits comme les produits pharmaceutiques, la location immobilière, etc. « Nous avons quatre divisions principales, notamment celles de l’électricité, de l’automate, de la chimie et de l’amélioration de la vie quotidienne. La société développe déjà de multiples business dans divers domaines du secteur industriel », ont indiqué les représentants de la société. Bref, comme la majorité des entreprises japonaises présentes à Madagascar, Tokyo Sangyo présente de grandes opportunités d’activités favorables à la création d’emplois et d’effet d’entraînement dans la création de valeurs.

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici