- Publicité -
samedi 28 janvier 2023
DomicilePolitiqueCENI Alarobia : Les observateurs d’Andry Rajoelina claquent la porte

CENI Alarobia : Les observateurs d’Andry Rajoelina claquent la porte

Les mandataires d’Andry Rajoelina à la CENI ont arrêté l’observation des résultats.

Coup de tonnerre hier au siège de la Commission électorale nationale indépendante. Contre toute attente, les représentants du candidat « numéro 13 », Andry Rajoelina ont décidé de claquer la porte du siège de la CENI à Alarobia et d’arrêter le processus d’observation du traitement des résultats. Comme les autres candidats, ils dénoncent aussi la possibilité d’une manipulation des chiffres. « Cette décision a été prise après avoir épuisé toutes les démarches possibles pour assurer comme il se doit la mission d‘observation des élections », a-t-on martelé. Selon Feno Harrison, Mandataire d’Andry Rajoelina auprès de la CENI, toutes les demandes effectuées verbalement et par écrit pour que les observateurs puissent assister au processus de dépouillement des procès verbaux, ont été refusées. Les représentants du candidat du « Tanora malaGasy Vonona » estiment en effet que « les conditions nécessaires pour l’observation du comptage des voix ne sont pas réunies. Zéro transparence. Aucun moyen non plus pour vérifier le traitement des résultats par les agents de la CENI ». « Nos agents ne peuvent rien faire que de copier tout ce qui est affiché sur le tableau », a soutenu Feno Harrison qui estime qu’ « il n’y a donc plus lieu de rester à Alarobia pour ne pas cautionner toutes les irrégularités et les manipulations autour de cette élection ».

« Piratage informatique ». Maître Fredon Ratovondrajao, un autre représentant du candidat Andry Rajoelina à la CENI pour sa part, a laissé entendre que « soit il y a fraudes électroniques, soit une manipulation des résultats manuels, soit un piratage informatique au niveau de la Commission Electorale Nationale Indépendante ». Comme bon nombre d’observateurs, ce responsable trouve aussi que ce n’est pas normal si à l’arrivée des résultats venant des provinces, le pourcentage d’Andry Rajoelina ne cesse de descendre. Pourtant le candidat « numéro 13 » mène largement dans toutes les grandes villes et au niveau de tous les chefs-lieux des provinces.  D’après les explications, le camp Rajoelina dispose désormais de la totalité des procès verbaux émanant de tous les bureaux de vote. Hier, les représentants du Corps diplomatique et consulaire résidant à Madagascar et les partenaires techniques et financiers se sont réunis longuement avec les membres de la CENI dirigés par son président Hery Rakotomanana. A l’issue de la rencontre, la Représentante Résidente du PNUD a exhorté toutes les parties prenantes à faire confiance à la CENI et à respecter les voies légales en cas de litiges. Selon les textes, la Haute Cour Constitutionnelle tranchera en dernier ressort sur les contentieux électoraux.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

20 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici