- Publicité -
samedi 24 septembre 2022
DomicilePolitiqueHCC : Marc Ravalomanana retire ses requêtes

HCC : Marc Ravalomanana retire ses requêtes

Des dirigeants du KMMR devant la presse hier à Ankadivato.

Le candidat n°25 n’est ni pour l’éventuelle annulation du scrutin du 07 novembre, ni pour l’éventuel report du second tour prévu le 19 décembre.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe hier dans le microcosme politique national. Le directeur de campagne du candidat Marc Ravalomanana, Rabenja Tsehenoarisoa, et Me Hasina Andriamahadison, membre du « Legal Team » (NDLR : équipe juridique du candidat n°25), ont annoncé que le candidat n°25 a retiré ses requêtes déposées à la HCC dans le cadre de l’élection du 07 novembre dernier. « Nous avons pris cette décision pour que notre candidat ne constitue pas un blocage au processus électoral actuel. Nous savons qu’il y a des manœuvres malsaines qui visent à annuler le scrutin du 07 novembre ou à reporter le second tour prévu se tenir le 19 décembre. Le candidat Marc Ravalomanana est prêt à affronter le second tour. Car pour lui, il faut laisser le peuple choisir librement et démocratiquement qui il veut diriger le pays. », a déclaré Rabenja Tsehenoarisoa. Quant à lui, Me Hasina Andriamahadison d’expliquer : « Nous avons déposé hier (NDLR : avant-hier) 208 requêtes auprès de la HCC. Aujourd’hui (NDLR : hier), nous avons déposé à Ambohidahy une lettre de désistement pour officialiser notre décision de retirer ces requêtes. »

Approbation. Me Hasina Andriamahadison de réitérer hier devant la presse à Ankadivato : « Notre décision a été prise pour l’intérêt supérieur de la Nation et pour la préservation de la souveraineté nationale. Et ce malgré les faits que nous avons constaté des irrégularités au niveau des procès-verbaux. Le candidat Marc Ravalomanana ne veut pas plonger le pays dans une situation de troubles. » Par rapport aux résultats provisoires proclamés samedi dernier par la CENI, Me Hasina Andriamahadison de mettre les points sur les « i » : « Le KMMR était représenté en permanence à la CENI à Alarobia depuis le scrutin du 07 novembre jusqu’à la proclamation des résultats provisoires. Nous avons constaté que la CENI a joué la transparence dans le traitement de ces résultats. Raison pour laquelle, nous affirmons aujourd’hui que le candidat Marc Ravalomanana approuve les résultats provisoires proclamés par la commission électorale. Et nous attendons avec sérénité les résultats officiels proclamés par la Haute Cour Constitutionnelle. » Ce membre du « Legal Team » a rappelé que contrairement à d’autres candidats, le candidat n°25 était représenté à la cérémonie de proclamation des résultats provisoires du scrutin du 07 novembre. « Non seulement il a été représenté, mais également il a répondu à l’appel de la CENI qui a sollicité les procès-verbaux des candidats dans le cadre de la confrontation. Nous avons amené nos procès-verbaux à Alarobia et nous avons fait la confrontation avec ceux de la CENI. », a précisé Me Hasina Andriamahadison.

Félicitations. En attendant les résultats officiels du scrutin du 07 novembre, force est de constater que la communauté internationale n’est pas partante pour l’éventuelle annulation de ce scrutin. Dans sa déclaration en date du 19 novembre, la SADC félicite la CENI « pour la publication des résultats provisoires et pour le travail qu’elle a accompli  jusqu’à présent ». « Alors que Madagascar se prépare pour le second tour de l’élection présidentielle, prévu pour le 19 décembre 2018, nous appelons les acteurs politiques et l’ensemble de la population ‘malagasy’ à faire en sorte que le même climat de paix que celui qui a régné au premier tour de scrutin puisse prévaloir ; afin que la population puisse exercer son droit démocratique à choisir librement ses dirigeants. (…) Au-delà de ces élections, la SADC est prête à travailler avec le peuple ‘malagasy’ dans le dessein ultime d’assurer la stabilité politique à long terme et le développement durable à Madagascar.», souligne la Déclaration de la communauté de développement d’Afrique Australe. Bref, on rive ses regards sur Ambohidahy. Le juge constitutionnel rendra son verdict mercredi prochain à 10h.

R. Eugène

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici