- Publicité -
samedi 28 janvier 2023
DomicileEconomie« Black Friday » : Succès de l’événement commercial à Antananarivo

« Black Friday » : Succès de l’événement commercial à Antananarivo

« Black Friday » a fortement stimulé la demande.

La consommation a connu une forte augmentation hier. De nombreux magasins et commerçants en ligne ont accordé des remises allant jusqu’à 75%, à l’occasion du « Black Friday ».

Très à la mode dans les pays développés, le « Black Friday » a également été marqué, cette année, à Madagascar. Initié aux Etats-Unis, cet événement commercial a déjà une dimension mondiale. Signifiant, littéralement « vendredi noir » ou « vendredi fou », le «Black Friday » se déroule le lendemain du repas de « Thanksgiving ». Il marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année. Plusieurs commerçants profitent de ce moment pour proposer des soldes importantes. Il en est ainsi pour le cas des sociétés de grande distribution. Durant toute la journée d’hier, 23 novembre, Shoprite a accordé des remises promotionnelles jusqu’à 50%. De son côté, Jumbo Score  a utilisé – outre les remises jusqu’à 40% – les formules commerciales du type « 2 achetés = 1 offert ». Préalablement communiqué à leurs clients respectifs, il faut croire que « Black Friday » a considérablement stimulé la demande, si l’on se réfère aux longues queues au niveau des caisses.

Désapprouvé. Bien que cet événement commercial mondial fasse le bonheur des consommateurs, et améliore les ventes des commerçants, il est fortement désapprouvé par des ONG en France. « Pour sauver la planète, n’achetez rien. ‘Black Friday’ ne fait qu’inciter à la surconsommation, qui est complètement déraisonnable. Il existe des alternatives responsables, on peut consommer sans gaspiller », soutiennent ces ONG, qui ont même lancé le « Green Friday », pour contrer le « Black Friday ». « La surconsommation est complètement déraisonnable. Il existe des alternatives responsables, on peut consommer sans gaspiller. Tout cela contribue à la pollution, au changement climatique, à la destruction de l’habitat local et de l’environnement », a avancé Robin Perkins, coordinateur de la campagne pour Greenpeace, dans un communiqué.

 Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici