- Publicité -
samedi 1 avril 2023
- Publicité -
DomicileSportsFédérations sportives : L’octroi des subventions conditionné par des critères

Fédérations sportives : L’octroi des subventions conditionné par des critères

Le SG du Ministère de la Jeunesse et des Sports expliquant la situation financière depuis juin 2018.

Les techniciens au sein du Ministère de la Jeunesse et des Sports ont mis les points sur les « i » sur l’allocation des subventions aux fédérations sportives.

Réponse du berger à la bergère. La nouvelle gestion et répartition des subventions adoptée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ne plait pas à certaines fédérations sportives. « Le Ministère effectue une proposition de programme au ministère des Finances. Après études, le Ministère des Finances n’accorde pas souvent la totalité des sommes,  parfois 50 % de la demande est accordée. Le MJS en tant qu’ordonnateur a le pouvoir régalien de la priorisation par rapport à l’utilisation des fonds. En plus, le Ministère n’a pas l’obligation de faire un rapport aux bénéficiaires, sauf au Ministère des Finances et au sein du gouvernement » a indiqué, Lovatiako Ralaivao, le secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports.  Une réponse suite à l’incompréhension sur l’attribution des subventions aux fédérations sportives.

60 % des fédérations. Pour mettre les points sur les « i », le Ministère de la Jeunesse et des Sports a convié hier la presse au Palais des Sports de Mahamasina, pour expliquer des réalités auxquelles le MJS fait face actuellement, surtout sur le plan financier. « Le volume total des crédits de transferts de subventions aux groupements sportifs a été totalement épuisé en juin 2018. Depuis 2014, les crédits de transferts sont toujours épuisés avant terme vers le mois d’octobre. Les primes des athlètes méritants font toujours l’objet de demandes de subventions spéciales exceptionnelles auprès du Ministère des Finances et du Budget. Aussi, plus de 60 % des fédérations sportives n’ont pas pu bénéficier de subventions, contrairement à d’autres. On reconnaît qu’il y a eu des failles  » a continué le SG du Ministère.  Et pour éviter que ces problèmes surviennent de nouveau, à partir de 2019, les subventions seront désormais allouées sur la base de la priorisation, la programmation, le suivi des activités et l’évaluation. Une nouvelle feuille de route qui va sans doute améliorer la gouvernance de transferts de subventions aux groupements sportifs.

T.H

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici