- Publicité -
samedi 4 février 2023
DomicileÀ lire100 jours d’Andry Rajoelina : Augmentation du SMIG à 200 000 ariary,...

100 jours d’Andry Rajoelina : Augmentation du SMIG à 200 000 ariary, diminution du prix des carburants

Le Premier ministre et la famille d’Andry Rajoelina étaient présents hier, au Palais des Sports à Mahamasina.

Le fondateur du parti TGV entend toujours enclencher la vitesse supérieure pour faire décoller le développement du pays.

Le Président Andry Rajoelina a dressé un bilan de ses 100 jours de son accession au pouvoir, hier, au Palais des Sports à Mahamasina. Il a ainsi annoncé lors de son intervention que le SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti) devrait être de 200.000 ariary. Sur ce point d’ailleurs, le chef de l’Etat a annoncé qu’il va rencontrer le secteur privé cette semaine. Dans la même foulée, il a déclaré également que le prix des carburants soit révisé à la baisse et que le tarif de la Jirama soit maintenu en son état actuel. Des dispositions qui auront probablement des impacts positifs sur l’ensemble de la population mais on se demande que sera l’avis des concernés ?

Actions. Le président de la République a aussi fait savoir que 200 millions de dollars seront alloués par la Banque mondiale à la Grande Ile, pour cette année-ci, et ce, entrant dans le cadre de l’aide budgétaire. Ce fut aussi évidemment une occasion pour le chef de l’Etat de parler des actions qu’il a entreprises durant ses 100 jours. Il a cité entre autres que, trois jours seulement après sa prestation de serment, il a procédé à la nomination du Premier ministre et que trois jours après, le gouvernement a été mis en place tout en soulignant au passage la réduction des ministères de 30 à 22. A lui de déplorer que l’effectif des fonctionnaires a été porté à 215.629, or d’après le logiciel de l’augure, il en est de l’ordre de 143.682. Ce qui fait environ 70.000 fonctionnaires fantômes. Et cela au détriment de l’Etat effectivement.

Face aux « Dahalo ». Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, le chef suprême des forces armées a souligné l’achat de 200 4X4 pour les forces de l’ordre, en revanche les ministères n’auront pas le droit d’acheter ces véhicules tout terrain, a-t-il indiqué. Et d’enchaîner que pour faire face aux actes perpétrés par les « Dahalo », on procèdera aussi à l’achat de trois à cinq hélicoptères qui seront disponibles avant la fête de l’indépendance (le 26 juin prochain). Il en est de même d’un avion cargo (transporteur de troupe) pour traquer les malfaiteurs. L’insécurité est un sujet que bon nombre de gens souhaitent éradiquer ou du moins atténuer.

Dominique R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

21 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici