- Publicité -
lundi, mai 23, 2022
DomicilePolitiqueMangrove : Record de reboisement jamais réalisé à Madagascar

Mangrove : Record de reboisement jamais réalisé à Madagascar

Le ministre de l’Environnement en personne a dirigé l’opération de reboisement lundi dernier à Boanamary (Mahajanga II).

Le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a réalisé un exploit en matière de reboisement.

2.600.000 jeunes plantes de mangroves mises en terre seulement en trois jours sur une superficie de 500 ha. Ce record de reboisement n’a jamais été réalisé à Madagascar. Lundi dernier, dans le cadre de la célébration officielle de la Journée Internationale des Mangroves, l’équipe du ministère de l’Environnement et du Développement Durable conduite par le ministre Alexandre Georget a procédé à Boanamary (Mahajanga II) à la mise en terre de 1.000.000 jeunes plantes. L’opération de reboisement qui a été effectuée sur une superficie de 200 h a duré 4 heures. 2 000 personnes ont participé à ce reboisement intensif. Au mois de juin, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a déjà mis en terre 500.000 jeunes plantes de mangroves à Boanamary. Toujours dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des Mangroves, une autre opération de reboisement a été réalisée dans le district d’Ambilobe le 26 juillet dernier. 600.000 jeunes plantes de mangroves ont été mises en terre à cette occasion. Et pas plus tard qu’hier, la direction régionale de l’Environnement d’Atsimo Andrefana a organisé dans l’aire protégée de Mangoky Ihotry (district de Morombe) à la mise en terre de 1.000.000 jeunes plantes de mangroves sur une superficie de 200 ha. 2000 personnes y ont participé.

Volonté politique. En trois mois seulement, 3.100.000 jeunes plantes de mangroves ont été mises en terre dans trois régions dont Boeny, Diana et Atsimo Andrefana. Dans la région du Boeny en particulier, 7.200 ha de terre sont reboisés . « L’objectif est largement atteint. Au début, on s’est fixé comme objectif de reboiser dans cette région une superficie de 6.000 ha. », a fait remarquer le ministre Alexandre Georget. Ce dernier de préciser : « Cette année, on s’est fixé comme objectif de reboiser 38.500 ha de terre. Jusqu’à présent , 38.000 ha sont déjà reboisés. L’objectif est déjà atteint à 96%. » Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable a rappelé que ces opérations de reboisement s’inscrivent dans le cadre du « Vina » du président de la République qui consiste à couvrir de forêts le territoire national. « Si nous n’avons pas pu réaliser des exploits pareils en matière de reboisement, c’était à cause du manque de la volonté politique. Actuellement, le ministère que je dirige est prêt à relever les défis. », a martelé le ministre Alexandre Georget.

Une grande première. Les activités du ministère de l’Environnement et du Développement Durable ne s’arrêtent pas à la mise en terre des jeunes plantes. Il a également le devoir d’assurer le  suivi  des opérations déjà effectuées. A ce propos, le ministre Alexandre Georget a rappelé à Mahajanga que « les coupes des mangroves sont interdites par le décret n°32-100 pris en 2014. » Quatre personnes viennent d’être incarcérées pour avoir coupé illégalement des mangroves à Andranoboka Mahajanga II. Dans le cadre de la lutte contre ces coupes illicites, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable s’est réuni avec les membres de l’OMC (Organisme Mixte de Conception) de la région du Boeny. « C’est une grande première. Les responsables locaux en charge de la sécurité ont accepté de contribuer à notre combat. C’est motivant de savoir qu’un juge d’instruction est désormais en charge des infractions environnementales dans la région du Boeny. Il travaille étroitement avec le ministère et les forces de l’ordre. », a expliqué Alexandre Georget. Lundi dernier, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a signé avec ASITY Madagascar et EDEN Project un accord de partenariat pour le reboisement d’une superficie de 15.000 ha incluse dans l’aire protégée de Complexe Mahavavy Kinkony. La mise en œuvre de cet accord de partenariat durera cinq ans.

R. Eugène

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici