- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicilePolitiqueCollectivités Territoriales Décentralisées : Les Provinces tombées en désuétude 

Collectivités Territoriales Décentralisées : Les Provinces tombées en désuétude 

Les « Lapan’ny Faritany » ne le sont plus que de nom.

« La Pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert ». Contrairement à ce slogan publicitaire très connu dans les années 50 et 60, les Provinces sont tombées en désuétude par défaut d’usage. Elles sont pourtant prévues par l’article 143 alinéa 1er de la Constitution actuellement en vigueur qui dispose expressément que « les Collectivités Territoriales Décentralisées de la République sont les Communes, les Régions, les Provinces ». L’article 158 de préciser que « la fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le chef de Province élu au suffrage universel. Le chef de Province est le premier responsable de la stratégie et de la mise en œuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa province. Il est le chef de l’Administration de sa province ».

Obsolescence programmée. 9 ans après l’adoption de la Constitution de la Quatrième République, les Provinces ont été rayées de fait des structures des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) qui sont du coup (et du coût) réduites à 2 niveaux. Les « Lapan’ny Faritany » ne le sont plus que de nom. Il est loin le temps des chefs de Province, Présicomex, PDS et Gouverneurs qui se sont succédé dans les annales de la République. La disparition des 6 Provinces ressemble à une désuétude pour ne pas dire à une obsolescence programmée, au profit des 22 Régions.

R. O

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici