- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileSportsFédération Malgache de Football : Les linges sales se lavent sur Canal +...

Fédération Malgache de Football : Les linges sales se lavent sur Canal + !

L’équipe des Barea avec le coach, Nicolas Dupuis et le ministre, Tinoka Roberto à la CAN en Egypte.

Quel intérêt avait Nicolas Dupuis à déballer sur le plateau de Canal + les affaires internes du football malgache ? Les déclarations du technicien français s’apparentent à du vil chantage qui offusque bon nombre de Malgaches et nous oblige à revenir sur le tenant et aboutissant de ces fameuses primes.

Quand Nicolas Depuis affirme sur Canal + qu’il ne signera pas son contrat tant que les primes des joueurs et du staff technique incluant les barons du Comité de Normalisation dont il fait partie, ne seront pas honorées, on a failli tomber à la renverse tant la déclaration a tout l’air d’un chantage.

Il était pourtant là quand le Comité de Normalisation a décidé de ne donner que 90.000 des 150.000 dollars offerts par la CAF comme primes de qualification. Il était encore là quand, à la demande des joueurs, le Président Rajoelina a renfloué le manque à gagner de ces primes.

Il y a ensuite les primes de performances de un million de dollars dont 400.000 ont été retenus par le CDN pour honorer « ses » dettes et 600.000 dollars pour l’équipe.

Aux dernières nouvelles, ces primes ont été déjà virées mais il fait un certain temps aux banques pour parfaire l’opération.

La déclaration de Nicolas Dupuis confirme quelque peu ces rumeurs comme quoi la somme promise aux joueurs ne serait plus de l’ ordre de 600.000 dollars. Vrai ou faux ?

Une chose est certaine c’est que la nouvelle FMF n’en est pas responsable. L’équipe de Arizaka Rabekoto Raoul n’a rien à voir avec ces primes.

Elle est plutôt plus à plaindre qu’à blâmer car si par malheur, les joueurs et Nicolas Dupuis décident de boycotter les éliminatoires de la CAN 2021 dont le match contre l’Ethiopie

au mois de novembre, alors elle est dans l’obligation de former une nouvelle équipe des Barea avec les risques que cela comporte.

Est-ce que c’est cela que veut Nicolas Dupuis qui a oublié le sens du « fihavanana » malgache qui a toujours voulu que les linges sales se lavent en famille. Et quand les déclarations ont été reprises par le très sérieux journal Le Monde, l’affaire prend une autre tournure. Une très mauvaise tournure.

Clément RABARY

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

8 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici