- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileEconomieSecteur bancaire : BNI Madagascar fête ses 100 ans

Secteur bancaire : BNI Madagascar fête ses 100 ans

Marthe Rajaofera Andriambelo, Fondatrice et Présidente du Conseil d’Administration du Groupe Midi Madagasikara, et Jeremy Rabesahala, Administrateur et Directeur général, félicitant le DG de la BNI Madagascar, Alexandre Mey ».

Depuis 2014, la BNI Madagascar a créé une agence pratiquement une fois par an. Actuellement avec ses 85 agences, elle est le deuxième réseau bancaire du pays.

Le  12 décembre 1919, la Compagnie des Messageries Maritimes, du Crédit Foncier d’Algérie et de Tunisie et la Compagnie Lyonnaise de Madagascar décident de créer un établissement bancaire à Madagascar. D’où la naissance du Crédit Foncier de Madagascar qui, 95 ans après, prendra le nom de BNI Madagascar.

Deux groupes majeurs. Plus exactement en 2014, après que deux groupes majeurs de l’Océan Indien, en  l’occurrence CIEL Maurice et Axian Madagascar, reprennent les parts de Crédit Agricole, dernier groupe français à participer au capital de la BNI. Du coup, c’est sous ce nom de BNI Madagascar que l’actuel deuxième réseau bancaire de Madagascar fête ses 100 ans de présence sur le marché bancaire du pays.  Une présence marquée par une évolution globalement positive qui place la BNI Madagascar parmi les banques les plus performantes à Madagascar.  Pour l’histoire, on rappelle  qu’en 1941, la Banque Nationale pour le Commerce et l’Industrie de l’Océan Indien rachète le Crédit Foncier de Madagascar et lui donne le nom de Crédit Foncier de Madagascar et de La Réunion. En 1954, un autre changement  intervient et donne naissance à la Banque Nationale du Commerce et de l’Industrie de l’Océan Indien qui, en 1974, c’est-à-dire 20 ans après, deviendra la BCIM ou Banque  du Commerce et de l’Industrie de Madagascar.

BNI. Trois ans après, en pleine période du socialisme en 1977, la BICM est nationalisée et fait l’objet d’une fusion avec la Banque Nationale de Madagascar, avant de prendre le nom  malgache de « Bankin’Ny Indostria »,  plus connue sous le diminutif BNI. Après l’échec de la nationalisation, le pays a procédé à un virage à 180° pour faire place à une vague de privatisation qui n’a pas épargné le secteur bancaire. En 1991, le groupe Crédit Lyonnais, le premier repreneur de la BNI, lui donne le nom de BNI Crédit Lyonnais Madagascar. En 2006, Crédit Agricole  rachète cette dernière et lui donne à son tour le nom de BNI Crédit Agricole.  En 2014, Crédit Agricole décide à son tour de quitter le secteur bancaire malgache en cédant ses parts à CIEL Maurice et Axian Madagascar, ces deux groupes majeurs de l’Océan Indien qui adoptent pour leur part la dénomination actuelle de BNI Madagascar, qui a donc fêté hier son centenaire  lors d’une soirée, haute en couleurs, qui s’est déroulée au tout nouveau Novotel d’Alarobia Ivandry.

Le Novotel illuminé aux couleurs de la BNI Madagascar

Une soirée honorée de la présence d’autorités  et bien évidemment des clients et partenaires de la BNI Madagascar.  L’on peut citer, entre autres, le ministre de l’Aménagement de l’Habitat et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, qui assure l’intérim du ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato, actuellement en mission à l’extérieur. La ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lanto Rakotomalala, ainsi que le Gouverneur de la Banque Centrale, Henri Rabarijohn . Et bien évidemment le Directeur Général de la BNI Madagascar, Alexandre Mey.  Une soirée festive qui a montré la détermination de la BNI Madagascar à se rapprocher de ses clients et de ses partenaires.

R.Edmond.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici