- Publicité -
mercredi, mai 18, 2022
DomicileCulture28 février 1897 : La fin du règne de Ranavalona III 

28 février 1897 : La fin du règne de Ranavalona III 

Elle règne à partir du 30 juillet 1883 jusqu’au 28 février 1897, période marquée par des efforts continus et finalement vains pour résister aux desseins coloniaux du gouvernement français. Dans sa jeunesse, elle est choisie parmi plusieurs Andriana afin de succéder à la reine Ranavalona II à la mort de cette dernière. À l’instar des deux reines précédentes, Ranavalona est octroyée d’un mariage arrangé politique avec un membre qu’est le Premier Ministre Rainilaiarivony qui, en sa qualité de Premier ministre malgache, supervise largement la gouvernance quotidienne du royaume et gère ses affaires étrangères. Ranavalona tente d’éviter la colonisation en renforçant les relations commerciales et diplomatiques avec les États-Unis et la Grande-Bretagne tout au long de son règne. Les attaques françaises contre les villes portuaires côtières et l’assaut de la capitale Antananarivo aboutissent finalement à la prise du Palais royal en 1895, mettant fin à la souveraineté et à l’autonomie politique du royaume centenaire. 

Le gouvernement colonial français récemment établi dans le pays, exile le Premier ministre Rainilaiarivony à Alger. Ranavalona et sa cour sont d’abord autorisées à rester dans le Palais de la reine, mais l’éclatement d’un mouvement de résistance populaire mené par les Menalamba et la découverte d’un complot antifrançais à la cour, conduisent les Français à exiler la reine à la Réunion en 1897. Rainilaiarivony meurt la même année et peu de temps après, Ranavalona est transférée dans une villa à Alger, avec plusieurs membres de sa famille. La reine, sa famille et les domestiques qui l’accompagnent reçoivent une allocation et jouissent d’un niveau de vie confortable ; ils ont même eu le privilège de voyager à Paris. Malgré les demandes répétées de Ranavalona, elle n’a jamais été autorisée à rentrer à Madagascar. 

Elle meurt d’une embolie dans sa villa d’Alger en 1917 à l’âge de 55 ans. Ses restes sont d’abord enterrés à Alger puis rapatriés 21 ans plus tard à Antananarivo, où ils sont placés dans la tombe de la reine Rasoherina dans le Rova de Manjakamiadana

Recueillis par Iss Heridiny

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici