- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileSociétéOrganisation mondiale de la santé : Mialy Rajoelina nommée marraine de la...

Organisation mondiale de la santé : Mialy Rajoelina nommée marraine de la vaccination

Hier 11 mars 2020 fut un grand jour pour Mialy Razakandisa Rajoelina, Première dame et présidente de l’Association Fitia, puisqu’elle a été désignée par l’Organisation mondiale de la santé marraine de la vaccination. La remise de son certificat s’est tenue au Novotel Ivandry, en présence du ministre de la Santé publique, des chefs d’agences du système des Nations unies et de diverses personnalités.  

La désignation de la présidente de l’association Fitia en tant que marraine de la vaccination n’a rien d’étonnant au vu de tous les efforts qu’elle déploie pour que tous les enfants malgaches se fassent vacciner, depuis qu’elle est à la tête de l’association. D’ailleurs, son discours lors de la cérémonie d’hier n’a pu cacher son fort engagement pour cette cause, sans doute en tant que mère sensible à la santé de ses enfants. « C’est avec beaucoup d’émotions que je me tiens devant vous en ce jour qui marque la reconnaissance d’un engagement ferme et pérenne en faveur de tous les enfants malgaches », a-t-elle déclaré au début de son discours, avant de témoigner toute sa gratitude envers le Professeur Charlotte Faty Ndiaye, représentante de l’OMS. Elle a ensuite enchaîné son allocution en déclarant : « Je me sens particulièrement honorée de recevoir ce certificat qui symbolise non seulement les actions déjà menées et à poursuivre, mais surtout l’espoir de tout un pays à travers la santé de ses générations futures ». Ainsi, cette nomination ne peut que pousser davantage la Première dame dans la poursuite de ses actions, à savoir atteindre l’objectif d’une couverture vaccinale de 90% en focalisant les actions sur la revitalisation des vaccins de routine. 

Une mission commune. Elle a également saisi cette occasion pour remercier mais surtout pour encourager tous les partenaires de l’association Fitia à poursuivre cette lutte qui lui tient tant à cœur. En effet, l’association Fitia à elle seule ne peut garantir la réussite d’une telle mission à Madagascar. C’est pour cela qu’elle collabore depuis toujours avec divers partenaires, pour ne citer que l’Organisation mondiale de la santé, le ministère de la Santé publique ou encore les nombreux professionnels de santé présents dans le pays. Il s’agit donc d’une lutte commune pour le bien de l’ensemble des enfants malgaches. « Les enfants ont droit à une bonne santé. Donnons-leur ce droit ! Et dans ce même ordre d’idées, la vaccination est un droit précieux. Elle permet de protéger les enfants contre des maladies évitables dès leur naissance. Nous l’avons entendu. Des efforts ont déjà été déployés pour améliorer la couverture de vaccination. Toutefois, ce combat est loin d’être gagné d’avance. Bon nombre de freins jalonnent en effet nos routes. Plusieurs facteurs entravant la croissance de la couverture vaccinale de routine ont pu être identifiés et demeurent toujours d’actualité », a fait savoir Mialy Rajoelina avant d’appeler tout un chacun à contribuer. « Permettez-moi de faire appel à votre humanité bienveillante, à votre amour inconditionnel pour chaque petit enfant de notre pays. Informez-vous, prônez la vaccination de routine autour de vous, parlez-en, discutez-en, bannissez les rumeurs infécondes et infanticides et entraidons-nous tous ensemble à faire de la santé de nos enfants une réalité de demain. C’est un acte patriotique dont nous sommes tous les héros ». Elle a ensuite conclu son discours avec une expression qui est devenue la sienne : « Vive les enfants malgaches ! ».

Anja RANDRIAMAHEFA

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici