- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéMalnutrition infantile dans le Sud : Le Japon offre 6 400 cartons...

Malnutrition infantile dans le Sud : Le Japon offre 6 400 cartons d’aliments thérapeutiques

Le gouvernement japonais continue d’appuyer le ministère de la Santé publique dans la lutte contre la malnutrition dans le Sud. Hier encore, six mille quatre cents cartons additionnels de Plumpy Nut, aliment thérapeutique prêt-à-l’emploi pour le traitement des enfants malnutris ont été remis officiellement au ministre de la Santé par l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Higuchi Yoshihiro et le représentant de l’UNICEF à Madagascar, Michel Saint-Lot. Cette donation entre dans le cadre du projet de renforcement de la surveillance et de la réponse nutritionnelle dans huit districts du Sud affectés par l’insécurité alimentaire, à savoir Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Bekily, Beloha, Betioky, Taolagnaro, et Tsihombe. 

Rappelons que le gouvernement japonais a déjà offert 5.000 cartons en juin de l’année dernière pour le traitement de la malnutrition aigüe sévère chez les enfants de 6 à 59 mois du Grand Sud. Cette nouvelle donation vise donc le renforcement des précédentes initiatives. « Ce don du gouvernement japonais a été d’une grande aide incontournable pour les enfants malnutris dans le Sud. Arrivé à point nommé, il s’inscrit dans l’objectif de renforcer les interventions de l’UNICEF en réponse à la problématique de la malnutrition dans le Sud. Nous espérons que ces aliments thérapeutiques sauveront 6 400 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère » a évoqué le représentant de l’UNICEF en s’adressant à l’ambassadeur du Japon. De son côté, le secrétaire général du ministère de la Santé, Gaëtan Duval Solofomalala a affirmé que « Madagascar est engagé dans l’accélération de la lutte contre la malnutrition » et que  « tous les partenaires qui veulent aider le pays sont les bienvenus ». 

Anja RANDRIAMAHEFA

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Flash-Eco

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici