- Publicité -
mardi, mai 17, 2022
DomicileCOVID-19Durcissement des mesures, nécessaire

Durcissement des mesures, nécessaire

(Vision) Le spectacle de la cacophonie et de l’indiscipline offert par les Tananariviens le week-end dernier a eu un effet désastreux auprès d’une grande partie de l’opinion. Ce mouvement de panique ne s’explique pas et il donne une piètre image de nos citoyens et cela donne raison à ceux qui voudraient de véritables mesures de coercition. L’état d’urgence sanitaire est la réponse trouvée par le pouvoir pour répondre à une situation en train de dégénérer. Aujourd’hui, le tour de vis qui est donné est nécessaire pour rattraper le manque de fermeté dans l’application des décisions auparavant.

Durcissement des mesures, nécessaire

Les annonces faites depuis un peu plus d’un mois ont paru rassurantes et le fait de répéter qu’il n’existait aucun cas de contamination du coronavirus à Madagascar a endormi la vigilance des responsables et du personnel chargé de surveiller l’évolution de la situation. Les contrôles et le suivi des personnes débarquant à l’aéroport d’Ivato n’ont, semble-t-il, pas été faits avec la rigueur nécessaire. La mise en quarantaine des passagers n’a pas été appliquée totalement. Les hommes et les femmes surveillés ont pu se déplacer comme bon leur semble. C’est ce relâchement que l’on doit essayer de compenser aujourd’hui. Les autorités sont obligés de durcir les mesures à appliquer pour empêcher la propagation de l’épidémie. C’est un centre opérationnel qui est chargé de mettre en œuvre une stratégie presque militaire. On ne sait pas si cela est suffisant car le retard pris dans l’action est important. La réaction du chef de l’Etat a été vigoureuse et l’instauration de l’état d’urgence sanitaire répond à cette nécessité de contenir la progression du coronavirus. La population a, jusqu’à vendredi dernier, été bercée dans l’illusion que le pays était à l’abri du fléau. Elle a été cueillie à froid par l’annonce du chef de l’Etat. C’est de manière irraisonnée qu’elle a réagi. Maintenant, le pouvoir a décidé de rectifier le tir. Les Malgaches vont devoir affronter des épreuves qui seront difficiles à supporter.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici