- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileCOVID-19Coronavirus : 5 nouveaux cas, 23 passagers introuvables 

Coronavirus : 5 nouveaux cas, 23 passagers introuvables 

Le bilan de la pandémie de coronavirus évolue tous les jours. Hier [lundi 23 mars], 5 nouveaux cas ont été détectés. C’est ce qu’a annoncé le président Andry Rajoelina lors de son intervention sur la chaîne nationale TVM. Ces nouveaux cas portent donc le nombre de cas confirmés à 17 personnes. Toutes ont voyagé à bord du vol Air France AF934. D’ailleurs, selon les explications, la plupart de ces personnes infectées étaient assises côte-à-côte dans l’avion. Pour le moment, l’on compte 1 253 personnes en confinement et 19 cas suspects. C’est le bilan officiel au niveau national sorti ce jour par les responsables au niveau du Centre de commandement opérationnel Covid-19 à Ivato. Plus de 72 heures après la confirmation des trois premiers cas par l’Institut Pasteur, la Grande île ne compte aucun décès. Les personnes contaminées bénéficient de soins et surveillances médicaux, et sont prises en charge par l’Etat, a souligné le président Andry Rajoelina. Les chiffres confirment en tout cas qu’Antananarivo n’est pas la seule province à être touchée par le Covid-19. Quelques cas ont été confirmés dans les autres régions. 70 confinements à Toamasina et 1 confinement de chaque pour Antsirabe, Nosy-Be, Toliara, Mahajanga et Antalaha. L’on sait aussi que parmi les personnes retournées au pays la semaine dernière, existent des gens qui ont déjà quitté la capitale pour se rendre dans les provinces. Actuellement, 23 passagers sur les 145 arrivés à Ivato le 19 mars dernier à bord du vol MD 051, restent introuvables. Selon les explications, 22 d’entre eux sont injoignables au téléphone et 1 autre a donné de fausses informations lorsqu’il a signé la lettre d’engagement. Le président Andry Rajoelina a donné un ordre formel aux forces de l’ordre afin de prioriser leur recherche. « Il faut montrer leurs photos au public et sortir un avis de recherche en leurs noms s’il le faut car ils représentent un danger pour la société », a-t-il soutenu. Hier, 70 véhicules ont quitté le Centre opérationnel Covid-19 pour mener des descentes aux domiciles de tous les passagers ayant débarqué au pays depuis le 14 mars. En effet, des brigades spéciales ont été mises en place dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Chaque brigade est composée d’agents de santé, d’éléments des forces de l’ordre et d’un agent psychosocial. Sa mission est d’effectuer un suivi de l’état de santé et de contrôler le respect des conditions de confinement. Des véhicules équipés de GPS, ambulances et cliniques mobiles sont mobilisés aussi dans toute la ville. Le président Andry Rajoelina et son épouse, Mialy Rajoelina, se sont rendus à Mamory Ivato pour assister à l’ouverture officielle du Centre de commandement opérationnel Covid-19. C’est le général Elack Olivier Andriankaja qui sera le Coordinateur général de ce centre qui mobilise près de 4 000 personnes. Durant cette descente, le chef de l’Etat a annoncé que des mesures sévères vont être prises contre ceux qui diffusent de fausses informations à travers les réseaux sociaux et les médias à propos du coronavirus. Les forces de l’ordre ont d’ailleurs reçu l’ordre de mener une enquête pour interpeller les « facebookers » qui ont véhiculé des intox sur l’existence de gens qui auraient succombé au Covid-19. Désormais, seul le Centre opérationnel, par l’intermédiaire de son porte-parole, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, est autorisé à communiquer et à sortir les informations officielles liées au coronavirus. 

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

15 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici