- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileFaits-DiversAndramasina : Découvertes macabres

Andramasina : Découvertes macabres

Une mère de famille ainsi que ses deux enfants (une fillette de 7 ans et un petit garçon de 2 ans)ont été retrouvés morts, aux abords de « Dobombazaha », un étang situé dans le fokontany Antsahanatoby, commune rurale d’Ambohimiadana, hier. Les premiers éléments de l’enquête laissent penser qu’il s’agit d’un cas de suicide : la mère aurait tué ses deux progénitures avant de se donner la mort. En effet, non loin de là, les forces de l’ordre, arrivés sur place, ont fait la découverte d’un message gravé dans une pierre. Un message d’adieux, probablement laissé par eux. Quoi qu’il en soit, une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de ce drame.

Betroka
Une sage-femme sauvagement assassinée
Les éléments de la gendarmerie de la brigade territoriale de Betroka ont fait la découverte d’un corps sans vie d’une sexagénaire, une sage-femme retraitée, ce jeudi, dans la commune rurale de Benato Toby, district de Betroka. L’hypothèse d’un meurtre a été tout de suite avancé. En effet, malgré l’état de décomposition avancée du corps, les légistes sur place ont pu constater que des traces de multiples contusion ont été visibles sur tout son corps, son cou a été sectionné, et un trou béant rougeâtre, caractéristique d’un coup laissé par une hache a été visible sur son crâne. Toujours d’après les légistes, elle aurait été assassinée, il y a un mois environ et sa dépouille a été laissée à l’abandon dans sa hutte, sans que personne ne s’en aperçoive. Une chasse à l’homme a été lancée dans cette partie de l’Île pour retrouver l’auteur de ce crime ignoble.

RN4.
Trois hauts fonctionnaires meurent
Un véhicule ayant à son bord des responsables au sein du ministère de l’Education nationale, a fait une  sortie de route à Andriba. Bilan, trois hommes ont perdu la vie. Des hauts fonctionnaires dont le directeur général de l’Office National des Compétences et de la Formation Professionnelle, le directeur de l’Office Nationale de la Prévention des Accidents Scolaires de Madagascar et le directeur du Centre National de Production de Matériels Didactiques. Ces hauts responsables venaient de rentrer d’une mission à Diégo, a-t-on appris.

Recueillis par m.L

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici