- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueTension autour des Îles Eparses : L'Ambassadeur de France convoqué par le...

Tension autour des Îles Eparses : L’Ambassadeur de France convoqué par le MAE

Le Gouvernement malgache s’oppose fermement à l’initiative de la France d’installer une « Réserve naturelle nationale » à l’archipel des Glorieuses.

La tension monte d’un cran entre Madagascar et la France à propos de la gestion des Îles Eparses. Le Gouvernement malgache a réagi suite à l’initiative des autorités françaises d’installer une « Réserve naturelle nationale » à l’archipel des Glorieuses. Hier, le ministre des Affaires Étrangères, Tehindrazanarivelo Djacoba a convoqué dans son bureau à Anosy, l’Ambassadeur de France, Christophe Bouchard. Une occasion d’exprimer la position de Madagascar par rapport à cette initiative. En effet, le Gouvernement malgache s’oppose fermement à ce projet et affirme que cette décision est « de nature arbitraire et non respectueuse du processus de négociation en cours entre les deux pays ». C’est également une violation manifeste des résolutions 34/91 et 35/123 de l’Assemblée générale des Nations-Unies, en date du 12 décembre 1979. La résolution 34/91 «  invite le Gouvernement français à entamer sans tarder des négociations avec le Gouvernement malgache en vue de la réintégration de ces îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar » et «  demande au Gouvernement français de rapporter les mesures portant atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de Madagascar et de s’abstenir d’en prendre d’autres qui auraient le même effet et pourraient affecter la recherche d’une solution juste au présent différend ».

Acte de défiance. Le Gouvernement malgache considère les actions actuelles de la France comme « un acte de défiance envers Madagascar qui va à l’encontre de l’engagement des deux parties qui se sont convenues à poursuivre le dialogue dans un esprit positif ». Et ce, conformément à ce qui est indiqué dans le communiqué conjoint publié à l’issue de la première rencontre qui s’est déroulée à Antananarivo le 18 novembre 2019. Lors de cette entrevue qui s’est tenue au MAE Anosy hier, le ministre Tehindrazanarivelo Djacoba a notifié l’Ambassadeur de France sur le fait que l’Etat malgache s’oppose fermement au projet de création d’une « Réserve naturelle nationale » sur l’archipel des Glorieuses par le Gouvernement de la République française, ainsi qu’à tout autre acte unilatéral susceptible de porter atteinte d’une manière directe ou indirecte au droit souverain de Madagascar sur les Îles Eparses. En effet, côté malgache, l’on insiste sur la nécessité de la poursuite des discussions entre les deux parties dans le cadre d’une négociation de bonne foi, constructive et mutuellement respectueuse. L’on attend donc désormais la réaction du président français Emmanuel Macron face à ce rappel… à l’ordre.

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi joli

8 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici