- Publicité -
jeudi, mai 19, 2022
DomicileÀ lireAndry Rajoelina : 26 juin dans l’arène du Palais de la Reine

Andry Rajoelina : 26 juin dans l’arène du Palais de la Reine

Le couple présidentiel, en tenue traditionnelle, symbole de la malgachitude.

La pandémie de Covid-19 a bouleversé le programme des festivités prévues dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’Indépendance.

30 mai 1974 – 30 mai 2020. Le locataire d’Iavoloha souffle aujourd’hui ses 46 bougies. Un an de plus à l’état-civil et à la tête du pays. « Tout l’art réside dans le fait de devenir mature sans devenir vieux », nous a-t-il confié lors de son anniversaire en 2018. Pour 2020, l’anniversaire présidentiel est probablement « confiné » au 36, Allée des Grenats à la Résidence d’Ambatobe où les Rajoelina vont sans doute fêter l’événement dans l’intimité familiale. En tout cas, la situation appelle plus de réflexion que de réjouissance avec l’état d’urgence sanitaire qui va être prorogé pour une nouvelle période de 15 jours lors du conseil des ministres prévu cet après-midi.

Tsangambato. La pandémie de Covid-19 joue également le trouble-fête pour le 60e anniversaire de l’Indépendance dont le « Tsangambato » sera le colisée prévu d’être achevé d’ici le 26 juin. La nouvelle tribune du stade Barea ne pouvant être terminée dans le délai imparti, le « Kianja Masoandro » constitue un rayon de soleil pour Andry Rajoelina. L’inauguration de cet amphithéâtre à ciel ouvert sera l’occasion pour le président de la République de descendre dans l’arène du Palais de la Reine.

Tenue traditionnelle. On se souvient que du temps où il était président de la Transition, Andry Rajoelina s’était rendu avec son épouse Mialy au Palais de Manjakamiadana avant de redescendre ce jour-là, le 12 décembre 2010, vers Analakely où se tiendra le défilé militaire. On pourrait revoir cette image d’un couple présidentiel en tenue traditionnelle malagasy, à l’occasion de la fête de l’Indépendance. Il n’est pas exclu que le président élu et la Première Dame effectuent le même trajet à pied le 26 juin prochain, quoique la foule ne puisse pas s’agglutiner le long du parcours à cause des mesures barrières dues à l’épidémie de Coronavirus. Malgré le déconfinement encadré, les Malagasy auront toujours la possibilité de hisser et de brandir le drapeau « maitso, fotsy, mena » pour manifester la fierté nationale. En attendant, Andry Rajoelina célèbre aujourd’hui ses 46 printemps, juste au lendemain de l’anniversaire hier de son épouse Mialy. Le hasard du calendrier faisant bien les choses pour le couple présidentiel.

R. O

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

17 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici