- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicileEconomieFilière vanille : De nouveaux prix de référence seront bientôt publiés

Filière vanille : De nouveaux prix de référence seront bientôt publiés

La vanille figure parmi les produits stratégiques destinés à l’exportation. L’ouverture de la campagne de collecte s’est tenue le 25 mai 2020 à Ambanja. En revanche, « pour les autres régions productrices, la campagne démarrera à compter de juillet prochain », a déclaré le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala. Il faut savoir que neuf régions produisent de la vanille à Madagascar. « Le calendrier d’ouverture de la campagne de collecte varie ainsi suivant les dates de floraisons de la vanille. Et nous le déterminons en collaboration avec le Centre régional d’observation scientifique de ces floraisons », a-t-elle poursuivi. Et parlant de l’évolution des prix de la vanille, elle a soulevé que des nouveaux prix de référence seront bientôt publiés pour la campagne 2020-2021.

Structures de prix. Rappelons que lors de la dernière campagne de 2019-2020, ce département ministériel a affiché les prix de référence de la vanille de première qualité destinée à l’exportation à 350 dollars le kilo tandis que le prix de référence du kilo de la vanille verte préparée était fixé à 900.000 ariary. « Tous les acteurs ont respecté ces prix de référence. Et pour la campagne de collecte 2020-2021, nous allons encore étudier les nouveaux prix de référence de la vanille. En effet, chaque campagne est unique en fonction de la quantité produite et la tendance de prix de ce produit stratégique sur le marché international. A titre d’illustration, l’Indonésie connaîtra une hausse de la production de sa vanille atteignant 400 tonnes», d’après toujours les explications du ministre de tutelle. Interrogée sur la déclaration d’un député élu à Ambanja qui dénonce la baisse drastique du prix de la vanille verte entre 20.000 Ar et 25.000 Ar le kilo, lors de l’ouverture de la campagne de collecte, elle a répondu que ce n’est pas la réalité sur place. « Nous avons bien identifié les structures de prix au niveau de toutes les chaînes de valeur, allant des producteurs jusqu’aux principaux importateurs. Et la vanille d’Ambanja est actuellement achetée au prix qui convient à tous les acteurs, soit le prix normal. Il faut savoir également que la région d’Ambanja produit environ 300 tonnes de vanille chaque année alors que la production nationale s’élève à 12.000 tonnes », a-t-elle enchaîné. Par ailleurs, ce département ministériel prévoit de développer l’industrialisation dans les zones productrices de la vanille afin de booster cette filière porteuse.

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici