- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicileEconomieGroupe de la BAD : Performance financière inégalée durant les 5 dernières...

Groupe de la BAD : Performance financière inégalée durant les 5 dernières années

La principale institution financière en Afrique se démarque au niveau international, grâce à sa haute performance sur le marché et à l’efficacité de ses interventions pour le développement. En effet, la stratégie décennale du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), mise en œuvre depuis 2013 a abouti à de grands succès, ce qui fait de l’institution l’avant-garde de la transformation économique du Continent. « La BAD a atteint ses objectifs de réduction de la pauvreté et de promotion d’une croissance inclusive en Afrique. Nous avons intensifié l’aide au développement pour nos 54 pays membres régionaux et enregistré des succès remarquables ces dernières années dans notre effort renouvelé pour aider à apporter un impact qui change la vie sur les moyens de subsistance. Dans l’ensemble, les investissements de la BAD ont profité à des millions d’Africains, grâce à sa stratégie décennale », a communiqué le siège de la BAD à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Historique. Parmi les faits marquants ce succès figure l’augmentation du capital historique du Groupe de la BAD, qui a plus que doublé, allant de 93 milliards USD depuis 1964, à 208 milliards USD, suite à l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, en octobre 2019 à Abidjan. Le réapprovisionnement du Fonds africain de développement (FAD15) a également été réussi en décembre 2019, grâce à un montant remarquable de 7,6 milliards USD annoncé par les donateurs. Cette reconstitution a représenté une augmentation de 35% du financement des pays africains à faible revenu à la fin de la quinzième reconstitution du FAD. A noter que ce Fonds contribue à la réduction de la pauvreté et au développement économique et social dans les 38 pays africains les moins avancés, dont Madagascar, en fournissant un financement concessionnel pour des projets et programmes, ainsi qu’une assistance technique pour des études et des activités de renforcement des capacités.

Mobilisations. Sur le marché financier international, le président de la BAD, Akinwumi Adesina est bien connu pour sa forte capacité à mobiliser des fonds. C’est le cas pour la mobilisation de ressources au sommet du G7, dans l’objectif de soutenir les entreprises appartenant à des femmes. Avant même la fin du Sommet, le président français a annoncé la contribution de la France de 135 millions USD à l’initiative AFAWA (Affirmative Finance Action for Women in Africa). A noter que cette initiative mobilisera 3 milliards de dollars pour les femmes-entrepreneures en Afrique. C’est également le cas pour la réussite de l’Africa Investment Forum (AIF), le plus grand marché africain pour mobiliser des capitaux, lancé en 2018. Lors de la 2e édition du Forum, en 2019 à Johannesburg, la BAD a obtenu plus de 40 milliards USD d’intérêts d’investissement en moins de 72 heures. Certes, la BAD est réputée sur le marché financier, avec sa notation AAA, et sa place au 4e rang des institutions financières les plus transparentes au monde. Par ailleurs, le Groupe de la BAD a réussi à mobiliser les 3 milliards USD nécessaires, pour aider ses pays membres à atténuer l’impact économique et social de la pandémie de Covid-19.

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici