- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversAmbohimalaza : Sept épiceries attaquées en une nuit, 3 226 000 ariary dérobés

Ambohimalaza : Sept épiceries attaquées en une nuit, 3 226 000 ariary dérobés

Alors que les actes de grand banditisme comme les vols à main armée connaissent une régression dans la capitale, l’insécurité prend de l’ampleur dans les communes périphériques. Les districts d’Antananarivo-Avaradrano et Atsimondrano risquent de devenir des zones rouges en matière d’insécurité. Presque chaque nuit, les malfaiteurs font de razzias dans ces deux circonscriptions. Le pire est de constater que les bandits réussissent toujours leur coup; comme ce qui s’est passé la nuit du Jeudi 4 juin dans la commune rurale d’Ambohimalaza, district d’Antananarivo-Avaradrano. Le fokontany Antota a été la cible d’une escouade de huit bandits dont l’un était cagoulé. Sept cases d’habitation et servant d’épicerie y ont été successivement attaquées. Le bilan est lourd. Une somme de 3 226 000 ariary en espèce, 11 téléphones portables, deux bagues en or et une bague en argent ainsi qu’une radio à carte ont été dérobés. Heureusement, aucun blessé ni perte en vie humaine n’est à déplorer. Selon les informations, l’acte a été commis vers 23 heures. La gendarmerie a déduit que cette attaque s’est déroulée dans le calme vu le mode opératoire des malfaiteurs. Se comportant comme de simples visiteurs, ils ont sagement frappé aux portes de leurs victimes. Une fois qu’une porte s’ouvre, ils s’y introduisent pour ensuite tenir en joue toutes les personnes à l’intérieur. Ils fouillent ensuite la maison de fond en comble. Selon les témoignages des victimes, les assaillants portaient des sabres, des barres à pince et deux fusils de fabrication artisanale. Après leur coup, ils se sont enfuis en direction du Sud. C’était à ce moment que les victimes ont appelé secours auprès des voisins qui sont venus à la rescousse tout en alertant les forces de l’ordre. Avisée, la brigade de la gendarmerie d’Ambohimangakely a dépêché quatre éléments pour constater le fait tout en enclenchant une poursuite. Les postes avancés de la gendarmerie d’Anjeva Gara et de Carion ont déjà été alertés pour le bouclage. Jusqu’ici, aucun suspect n’a encore été appréhendé.

T.M.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici