- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileVisionUne fête des mères sous le signe du Covid-19

Une fête des mères sous le signe du Covid-19

C’est à une fête des mères célébrée dans une atmosphère particulière que les Malgaches auront droit cette année. Le Covid-19 s’est invité sans qu’on lui en ait donné la permission, et il assombrit l’atmosphère de tendresse qui devrait régner en ce jour. Le respect des règles sanitaires est plus que jamais présent à l’esprit; mais une fois l’idée acceptée, il faut essayer d’avoir des idées positives. Mais dans le contexte actuel, c’est plutôt difficile. Ce dimanche, cependant, il faudra essayer d’oublier la gravité de la période dans laquelle nous nous trouvons en ce moment.

Une fête des mères sous le signe du Covid-19

La nouvelle du décès de la jeune femme atteinte du Coronavirus ayant donné naissance à son bébé a jeté un voile sur le compte-rendu du professeur Vololontiana Hanta Marie Danièle avant-hier. Cela nous a rappelé que personne n’est à l’abri d’une contamination. Anosy Avaratra qui, a priori, est une localité que l’on pourrait considérer comme à l’abri du virus est maintenant sous haute surveillance. L’hôpital a été totalement désinfecté et le personnel médical et la famille de la défunte ont été mis en quarantaine. Les efforts déployés pour stopper la propagation de l’épidémie continuent donc sans relâche. La fête des mères est une parenthèse heureuse dan cette lutte qui ne prendra pas fin avant longtemps. Les marchés ont rouvert et permettent une reprise timide des activités commerciales . Mais pour beaucoup de familles malgaches, la fête se fera « a minima », sans argent pour un repas convenable. Les « vatsy tsinjo » et les « tosika fameno » ne sont que des miroirs aux alouettes, les distributions d’aide financière n’ayant pas eu lieu. Les sorties familiales ne sont plus conseillées et les rassemblements sur l’Avenue de l’indépendance ou au parc d’Ambohijatovo sont à proscrire. Ce dimanche 7 juin sera un jour terne qui sera à oublier très vite. L’épée de Damoclès du Covid-19 est bien là.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici