- Publicité -
jeudi, mai 19, 2022
DomicileCOVID-19Covid-2019 : Rapatriement de 1254 ressortissants malgaches bloqués à l’extérieur

Covid-2019 : Rapatriement de 1254 ressortissants malgaches bloqués à l’extérieur

L’Etat Malagasy procède actuellement au rapatriement de ses ressortissants.

Les ressortissants Malagasy vivant à l’étranger sont dans une situation intenable, à tel point qu’ils font appel aux tenants du pouvoir de la Grande île.

Face à la propagation du Covid-19, non seulement à Madagascar mais dans le monde entier, la Grande île a pris des dispositions pour rapatrier ses ressortissants à l’étranger. Selon le communiqué émanant du ministère des Affaires Étrangères, le gouvernement Malagasy mettra en place dans les meilleurs délais possibles, des dispositifs de rapatriement au vu des désagréments et des situations de précarité que peuvent être amenés à vivre nos ressortissants depuis la suspension des liaisons aériennes et maritimes à l’entrée des frontières de Madagascar. Les critères établis dans le cadre de cette coordination tiennent compte de la situation de vulnérabilité et de précarité de chaque individu ». A la suite de cette décision, 164 ressortissants Malagasy vivant au Koweït vont rentrer au pays ce jour, et ce, en en collaboration avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Par la suite, ils seront placés en quarantaine auprès de deux hôtels dans la capitale.

Dispositif logistique. Toujours est-il que 1.254 ressortissants Malagasy sont « bloqués » en Asie, Afrique, Europe, Etats-Unis, Japon et Chine depuis le début de cette pandémie. Une situation qui n’est guère favorable pour leur cas, avec ces dispositions prises par le pouvoir central, ils vont se soulager. Mais reste à savoir, s’ils vont tous sortir de la situation dans laquelle ils se trouvent. Toujours d’après le ministère des Affaires Etrangères, leur rapatriement implique la mobilisation d’un dispositif logistique pour la mise en confinement dans les locaux contrôlés par l’Etat, et qui seront suivis notamment de suivis médicaux. D’après toujours le communiqué que, tout rapatriement de nos ressortissants, concédé à titre exceptionnel, n’implique nullement la réouverture de l’espace aérien Malagasy. Les mesures de restriction en vigueur à cet égard demeurent valides et inchangés.

Vols exceptionnels. Pour le cas de nos ressortissants en France en particulier, ce serait une bouffée d’oxygène pour eux, du moins pour ceux qui voudraient rentrer au pays. Faut-il rappeler , que la France quant à elle, a déjà rapatrié à trois reprises leurs ressortissants de Madagascar, en négociant des vols exceptionnels avec les autorités malagasy durant les périodes de l’état d’urgence. En début de la crise actuelle, le gouvernement américain a pu négocier aussi, et ce malgré les mesures de fermeture exceptionnelle des frontières, le rapatriement des américains restés sur le sol malagasy.

Recueillis par Dominique

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici