- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicileSportsFédération Malgache de Football : Arizaka Rabekoto Raoul ne sera pas facile à...

Fédération Malgache de Football : Arizaka Rabekoto Raoul ne sera pas facile à déloger

Arizaka Rabekoto Raoul reste président de la FMF.

On multiplie les coups bas à l’endroit d’Arizaka Rabekoto Raoul accusé de tous les maux mais qui continue de bénéficier de la reconnaissance de la FIFA où, autant le dire, il s’est fait beaucoup d’amis. Tout comme à la CAF où il reste un membre élu du Comité d’éthique.

L’avis sur le cas d’Arizaka Rabekoto Raoul continue d’alimenter les débats dans le petit monde du football. Si l’idée de saisir Interpol ne tient pas la route étant donné qu’il n’est pas condamné, les gesticulations des membres du comité exécutif de la FMF avec Alfred Randriamanampisoa mais aussi Mario, le fils de Maharante Jean de Dieu, visant à le faire partir, ont peu de chance d’aboutir.

IST. On s’étonne d’ailleurs pourquoi on fait une fixation sur l’ancien DG de la CNaPS alors qu’il s’est plié de bonne grâce à la passation d’usage, contrairement aux autres qui ont été interdits de sortie du territoire mais qui sont partis en France et même ceux qui sont restés sans qu’ils soient inquiétés.

Une chose est certaine, Arizaka Rabekoto Raoul reste le président de la FMF aux yeux de la FIFA autrement Veron et ses collaborateurs ne l’auraient pas sollicité à être présent lors d‘une visioconférence qui sera d’ailleurs renouvelée le 16 juin prochain.

Pour appeler un chat un chat, Raoul ne pourra pas être délogé de son fauteuil de président de la FMF dans la mesure où il n’a rien fait de mal dans la gestion de la fédération et surtout parce qu’il a été élu à la suite de son programme quadriennal contrairement aux autres membres du comité exécutif qui ne sont pas élus par scrutin de liste et donc aucun ne pouvait prétendre le remplacer à ce poste.

Un nouveau CDN. Sauf peut-être si on avait procédé à la nomination de ces vice-présidents en tenant compte du nombre de voix qu’ils ont gagnées lors de l’assemblée générale élective. Ce qui n’était pas le cas. Mais un compromis avait permis à Alfred Randriamanampisoa de se hisser au poste de vice-président.

Il faudrait donc une nouvelle élection pour espérer faire bouger les choses mais ce forcing ne se fera pas sans mal car cela va obliger la FIFA à recourir à un nouveau comité de normalisation.

Une option qui aura une conséquence désastreuse notamment pour les Barea qui ont déjà un pied pour la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Pour l’instant, Raoul a un programme quadriennal ayant reçu l’onction de la CAF et de la FIFA et qu’il entend bien réaliser. Une suite logique de cette conférence nationale avec tous ceux qui gravitent autour du football et qu’il a su mener à bien. Une très belle initiative en fait voire une première dans l’histoire du football à Madagascar. Mais de cela, on en parle peu ou prou. Etrange non ?

Clément RABARY

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici