- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
DomicileCultureFête de l’Indépendance : Le logo de la fête nationale malgache, officialisé

Fête de l’Indépendance : Le logo de la fête nationale malgache, officialisé

Le logo de la célébration des festivités des soixante années d’Indépendance de Madagascar.

Le logo de la fête nationale vient de faire l’objet d’une diffusion publique, via les réseaux sociaux, mercredi. En forme de cercle et doré, où sont placées deux oreillettes à droite et à gauche, à première vue, le design fait penser à une monnaie gauloise ancienne. Mais il semble surtout évoquer un bouclier honorifique romain. Le design épuré laisse penser à une célébration dans un contexte où l’humilité et la sobriété est nécessaire. Pauvreté extrême, pandémie en forte montée, tout cela ne mérite aucune ostentation. Avoir choisi cette forme et cet habillage a été une bonne idée par les temps qui courent.

Juste ce qu’il faut. Cette fois, point de symbolique guerrier conquérant, ni de soubassements propagandistes ou de culte de la personnalité, ce logo entre parfaitement dans le contexte actuel. Malheureusement, le soixantième anniversaire du retour de l’indépendance est en ce moment assombri par le Covid–19 pour Madagascar, l’un des plus pauvres pays au monde. Par ailleurs, la mention « 60 taona niverenan’ny fahaleovantena », littéralement traduit par « 60 ans du retour de l’indépendance », apporte du baume au cœur. Puisqu’il fut un temps où « nahazoana ny fahaleovantena », ou « a obtenu son indépendance », a été mis en avant.

Cela confirme, et c’est une institution républicaine qui l’arbore, que Madagascar a été indépendant avant la colonisation, une période sombre dont le fondement est basé sur des considérations raciales. Cette année, le slogan est « Tanindrazako, fiainako, lovako », un brin possessif. Sauf que, pour une fois, le mot héritage ou legs est intégré dans l’esprit de la célébration du 26 juin. Un regard tourné vers l’avenir. Par ailleurs, l’absence de symbolique malgache apporte une nouvelle dynamique, comme les « aloalo », trop pathétiques depuis tout ce temps, le « ravinala » trop touristique, le zébu, sans doute quelque peu répétitif, la mer, un peu ignorée. Cependant, l’épi de riz s’y trouve, ou l’orge ou le blé, pour se rapprocher de l’ambiance visuelle romaine.

Quoi qu’il en soit, ce logo fera un contraste singulier avec les couleurs du drapeau malgache évoquant, dans l’ensemble, la fierté, l’élégance et la tempérance.

Maminirina Rado

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici