- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
DomicileÀ lireAndry Rajoelina : Retour à la normale sauf dans 5 districts

Andry Rajoelina : Retour à la normale sauf dans 5 districts

Comme il fallait s’y attendre, le Conseil des ministres de samedi dernier a décidé de la prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire pour une période de 15 jours. Pour ce sixième round de la période du confinement, le président Andry Rajoelina a annoncé les nouvelles mesures durant une émission spéciale diffusée hier soir sur la TVM. Une occasion pour lui de faire le tour d’horizon des dernières semaines de la gestion de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus. Pour la semaine écoulée, 245 cas confirmés ont été enregistrés et 155 guérisons. A entendre le Chef de l’Etat, toutes les personnes guéries ont été traitées exclusivement par le Covid-Organics.  » L’efficacité de ce remède traditionnel amélioré est déjà prouvée « , réaffirme-t-il. Selon ses dires, trois mois, ou enfin presque, après la découverte des premiers cas de Covid-19 sur le territoire, la pandémie est maîtrisée et Madagascar reste au stade 1. Andry Rajoelina a annoncé la mise en place d’ici peu, d’une usine pharmaceutique dénommée « Pharmalagasy » qui produira notamment une forme gelule du Covid-Organics. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, un avion cargo spécial transportant 100 tonnes de matériels et d’équipements arrivera à Tana la semaine prochaine. Lors de cette intervention du numéro Un d’Iavoloha, les Malagasy ont surtout attendu les nouvelles mesures dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire. Apparemment, le Chef de l’Etat a écouté les cris de détresse venant des quatre coins de la Grande île. Aussi, a-t-il annoncé un déconfinement total, ou enfin presque. A l’exception de 5 districts les plus touchés par le coronavirus, à savoir Toamasina I et II, Moramanga et Fenerive Est, ainsi que la Région Analamanga, la vie reprend son cours normal. Toutes les activités reprennent comme avant. Cependant, les réunions et les attroupements de plus de 50 personnes restent interdits. Les salles de fêtes sont également fermées. Pour Antananarivo, les nouvelles mesures accordent une nouvelle amélioration avec la poursuite des activités jusqu’à 17h. Retour à la normale pour les fonctionnaires et les employés du secteur privé car ils peuvent exercer jusqu’à 17h. Quant à eux, les personnes vulnérables et les gens victimes de maladies chroniques, entre autres, les diabétiques, les hypertendus, et ceux frappés par les problèmes rénales sont appelés à prolonger le confinement. A partir de ce jour, les taxis et les taxis-be à Tana sont autorisés à travailler jusqu’à 19h. Le président a aussi entendu l’appel lancé par les Betsimisaraka. A partir de ce jour, la reprise des activités est autorisée à Toamasina. Est-ce, jusqu’à 15h. Il convient de noter toutefois que l’enseignement reste suspendu. Le Chef de l’Etat a toutefois tenu à rassurer les parents d’élèves en confirmant qu’il n’y aura pas d’année blanche cette année et que tous les examens officiels auront bel et bien lieu. En ce qui concerne le couvre-feu, cette mesure est maintenue, de 22h à 4h à Tana et les 4 autres districts sus- cités. Pour les autres villes, il n’y aura plus de couvre-feu. Pour l’heure, les taxi-brousses ne peuvent pas encore reprendre leur travail. Andry Rajoelina leur a demandé de faire preuve d’un peu de patience afin d’éviter la propagation de la pandémie dans les autres régions. Cette énième intervention du président de la République dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire a surtout été marquée par des annonces concernant la relance économique et le social. Il a notamment annoncé sa rencontre mercredi prochain avec les opérateurs économiques. Andry Rajoelina a surtout fait part du contenu de la loi de finances rectificative qui prévoit une industrialisation à outrance.  » Jusqu’à la fin du mandat, plusieurs usines et des milliers d’emplois vont être créées » envisage-t-il. En effet, la LFR prévoit un budget de 40 millions de dollars pour financer les PMI – PME. Cette initiative engendre un crédit à moindre taux d’intérêt, mais aussi un allègement des taxes, des droits des douanes et de la TVA. Outre l’industrialisation, le régime envisage aussi poursuivre la réalisation des  » velirano  » malgré le coronavirus. De nombreuses infrastructures seront construites au niveau de tous les districts de Madagascar. Andry Rajoelina a annoncé hier l’élaboration d’un Plan Marchal où un budget de 1043 milliards d’Ariary a été réservé pour financer la construction d’hôpitaux, de CSB, de routes, de logements sociaux et différentes infrastructures dans tout Madagascar. Au total, 1.250km de routes, 230km de routes en pavé et 1.100 salles de classes seront construites. Les gouverneurs des régions seront dotés d’engins et de budget pour réaliser les promesses présidentielles et construire au moins 10 à 20km de nouvelles routes par an. Les appels d’offres vont être lancés d’ici peu pour la réalisation de ces projets et à entendre les explications du Chef de l’Etat, les travaux vont être confiés aux entrepreneurs des régions concernées.  » Il n’y aura plus de corruption ni de clientélisme des dans l’octroi marchés « , soutient-il. Aussi, Antsalova, Beloha, Mampikony, Manandriana, Alakamisin’Itenina, Vohibato, Vondrozo, et d’autres districts longtemps considérés comme des  » tany lavitra Andriana  » vont-ils bénéficier d’un « hopitaly manara-penitra « . Des CSB II pour Ranohira, Ambatondrazaka, Mandrarova… Le désenclavement des villes difficilement accessibles comme Maintirano, Ifanadiana, Ikongo, Vohipeno, Farafangana… va aussi commencer. Toujours dans le cadre de son  » velirano « , Andry Rajoelina a aussi annoncé le commencement cette année des travaux de construction de deux fly overs à Anosizato et à Andohatapenaka. Par ailleurs, plusieurs districts vont aussi bénéficier d’une adduction d’eau potable.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

6 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici