- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileCOVID-19Covid-19 : Les fonctionnaires fortement touchés ?

Covid-19 : Les fonctionnaires fortement touchés ?

Le Covid-19 toucherait fortement les fonctionnaires.

A trois mois d’épidémie, les communications faites autour des personnes atteintes du coronavirus tournent autour des statistiques, des mesures sanitaires mais jamais sur la catégorie professionnelle.

Si les Malagasy sont au courant – quotidiennement – du nombre de personnes atteintes, guéries ou encore décédées du Covid-19, on se pose toutefois des questions sur la catégorie professionnelle de celles-ci. De source sûre, « les fonctionnaires sont les plus touchées par le Covid-19 » actuellement dans le pays. Interrogée sur le pourquoi de la chose, notre source d’expliquer « les fonctionnaires ont continué de travailler pour assurer des services indispensables aux citoyens. Et donc se sont toujours déplacés depuis le début de la crise liée au Covid-19 ». Notre source de reprendre les propos du président de la République « vous savez, le coronavirus n’a pas de pieds pour se propager. Pour cela, il peut compter sur les humains et de leurs déplacements ». Joint au téléphone pour de plus amples informations concernant cette catégorisation professionnelle des personnes atteintes du Covid-19, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle d’expliquer « à notre niveau, nous ne disposons pas de ces informations. Celles-ci sont disponibles auprès des hôpitaux qui prennent en charge les patients atteints du Covid-19 étant donné que ces informations sont inscrites dans leurs dossiers médicaux personnels ».

Scientifiques. L’interview téléphonique avec le professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle a également permis de connaître que « les données concernant les catégories professionnelles des personnes atteintes du Covid-19 devraient sortir dans des journaux et publications scientifiques. » Lesdites informations devraient également être catégorisées comme étant des « indicateurs statistiques ». Ainsi, les données traitées au niveau du Centre de Commandement Opérationnel (CCO) se résumeraient « aux données issues des fiches de prélèvements émanant de l’Institut Pasteur et traitant seulement de la provenance des prélèvements, de leur nombre, du nombre de cas positifs et/ou négatifs ». Avec la hausse continuelle du nombre de personnes atteintes – avec une dominance chez les fonctionnaires – la vigilance serait dans cette atmosphère générale de reprise des activités. Et ce, même si les communications officielles font savoir qu’on maîtrise la propagation de la maladie.

Jose Belalahy

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici