- Publicité -
jeudi, mai 19, 2022
DomicileEconomieTransparence et redevabilité : Coopération entre le FID et TI-MG pour lutter contre...

Transparence et redevabilité : Coopération entre le FID et TI-MG pour lutter contre la corruption

Signature de protocole de partenariat entre le FID et TI-MG, à Anosy.

De nombreux observateurs mettent en doute l’utilisation à bon escient des fonds dédiés à la lutte contre le Covid-19 à Madagascar. Sur les réseaux sociaux, les commentaires sur le sujet se multiplient. Pour améliorer le respect de la transparence et de la redevabilité, tout en renforçant la lutte contre la corruption, le FID (Fonds d’Intervention pour le Développement) a signé un partenariat avec l’association TI-MG (Transparency International – Initiative Madagascar), le 19 juin dernier dans les bureaux du FID à Anosy. Selon les deux parties, l’objectif est de travailler ensemble pour lutter contre la corruption dans les activités de protection sociale relevant de la responsabilité du FID. Les deux institutions se sont aussi engagées mutuellement à promouvoir la transparence et la redevabilité. Dans le cadre de cette collaboration, des échanges ainsi que des partages d’expertise et des supports de communication sont prévus entre les deux parties. « Il s’agit pour le FID de renforcer son engagement dans la lutte contre la corruption, et de maintenir son cap dans le cadre de la bonne gouvernance. En effet, le FID collabore avec le BIANCO depuis 2010. Une Cellule Anti-corruption a été mise en place au sein du FID au cours de cette année 2020 pour sensibiliser l’ensemble des collaborateurs et de ses partenaires. Par ailleurs, le FID rend accessible au public toutes les informations techniques et financières à jour de ses activités sur son site web », a indiqué Jaona Andrianantenaina, DG du FID.

Accès à l’information. A noter que l’association TI-MG, depuis 20 ans, contribue activement à la lutte contre la corruption à Madagascar par la promotion des principes de la transparence, de redevabilité et d’intégrité auprès de l’ensemble des acteurs de la société. Elle intervient dans plusieurs secteurs dont les ressources naturelles (mines, forêt, pêche, etc.) et la santé, et anime un réseau de journalistes d’investigations dénommé MALINA, destiné à exposer les cas de grande corruption. « Cette collaboration avec le FID s’inscrit dans notre démarche de lutte pour la transparence et l’accès à l’information dans le cadre de la crise liée à la Covid-19. Ensemble, nous sommes plus forts contre la corruption et croyons fermement au pouvoir de l’engagement citoyen et institutionnel à tous les niveaux. Ce partenariat démontre également la possibilité d’un travail conjoint entre les institutions publiques et les organisations de la société civile, dans la poursuite de l’intérêt général », a affirmé Dr Ketakandriana Rafitoson, directrice exécutive de TI-MG.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici