- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileEconomieFilière vanille : Une certification internationale pour 1 791 producteurs

Filière vanille : Une certification internationale pour 1 791 producteurs

Les coopératives certifiées Rainforest Alliance pourront obtenir des prix plus élevés à la commercialisation de leur vanille.

Un audit régulier pour contrôler le respect des normes en matière d’agriculture durable s’impose pour obtenir cette certification Rainforest Alliance

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des Coopératives, l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) a annoncé que 1.791 producteurs de vanille issus des cinq coopératives dans le nord-est de Madagascar, ont reçu une certification internationale Rainforest Alliance. Celui-ci est une ONG internationale qui œuvre pour la conservation de la biodiversité tout en assurant des moyens de subsistance durables aux populations locales. Pour être certifiées, les exploitations agricoles doivent satisfaire aux critères de la norme pour une agriculture durable et qui englobe les trois piliers de la durabilité sociale, économique et environnementale. Les exploitations Rainforest Alliance Certified ont ainsi fait l’objet d’un audit régulier afin de s’assurer que les agriculteurs se conforment aux exigences complètes de la norme, qui exigent une amélioration continue du chemin menant à une agriculture durable. Cette norme repose sur quatre principes importants de l’agriculture durable, à savoir, la conservation de la biodiversité, l’amélioration des moyens de subsistance et du bien-être humain, la conservation des ressources naturelles ainsi que les systèmes de planification et de gestion agricole efficaces.

Suivi de la traçabilité. Parlant de ces 1.791 producteurs de vanille, ils ont reçu une formation approfondie sur les normes à respecter et sur la manière de réduire les impacts négatifs de leurs activités sur la forêt environnante, avec l’appui du projet USAID Mikajy. Celui-ci, accompagné par des partenaires du secteur privé, a travaillé directement avec les cinq coopératives concernées pour réduire les impacts négatifs de la production de vanille sur l’environnement, tout en améliorant les revenus et la vie des agriculteurs. Des contrôles ont été également faits pour s’assurer que la production de vanille exclut le travail des enfants ou le travail forcé, qu’on n’a utilisé aucun produit chimique et que des installations sanitaires de base existent sur les sites. Il est à noter que l’USAID Mikajy a apporté un appui technique pour le suivi de la traçabilité et le recueil des données et le projet a en même temps accompagné les producteurs lors de la collecte de la vanille. Pour répondre aux exigences sociales et de subsistance de la certification Rainforest Alliance, le projet a également aidé à la mise en place d’associations villageoises d’épargne et de crédit (VSLA) pour les femmes membres ou les conjointes des membres de coopératives. Ces femmes ont reçu une formation sur la gestion financière, la comptabilité et les pratiques de bonne gouvernance. En tout, les parties prenantes ont travaillé ensemble pendant plus d’un an pour préparer l’audit Rainforest Alliance.

Prix plus élevés de la vanille. Par ailleurs, nombreux sont les avantages tirés de l’obtention de cette certification internationale Rainforest Alliance. A titre d’illustration, ces 1.791 producteurs de vanille certifiés obtiendront désormais des prix plus élevés à la commercialisation de leur vanille labellisée et de meilleure qualité. Leurs revenus augmenteront par la suite. Ils reçoivent également une formation, un soutien à la planification et à la gestion d’entreprise et un meilleur accès aux services de santé. Mais il faut savoir que le travail n’est pas terminé même si ces producteurs ont reçu cette certification internationale Rainforest Alliance. Les coopératives agricoles doivent encore faire preuve d’une amélioration continue chaque année pour rester certifiées. Avec ses partenaires, l’équipe d’USAID Mikajy poursuivra le travail avec les agriculteurs et les coopératives pour s’assurer que les améliorations nécessaires seront apportées.

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici