- Publicité -
samedi 1 octobre 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversIncendie de l’ONE à Antaninarenina : Ouverture d’enquête sur fond de suspicion...

Incendie de l’ONE à Antaninarenina : Ouverture d’enquête sur fond de suspicion d’acte criminel

C’était dans une grande consternation que la population de la Capitale a appris l’incendie du bâtiment abritant le siège de l’Office National pour l’Environnement à Antaninarenina, la nuit du mercredi 15 juillet. Le feu s’est déclaré vers 20 heures 15 minutes et n’a été maîtrisé que le jeudi 16 juillet vers 4 heures du matin. Selon les informations, le feu a commencé dans le premier étage de l’immeuble avant de se propager dans les deux autres étages et une partie du bâtiment de la Direction générale de Paositra Malagasy (Postes). Le bilan est lourd. Au moins une quarantaine de pièces de ces locaux et plusieurs documents sont partis en fumée. Les embrasements se sont vite propagés à cause de la condition météorologique de cette nuit-là où le vent a beaucoup soufflé. Ce qui a rendu difficile les tâches des 40 soldats de feux de Tsaralalàna appuyés par des militaires du corps de la protection civile de l’Armée malagasy, ainsi que des pompiers de l’Asecna de l’Aéroport international d’Ivato qui dispose de camion-citerne à canon longue portée. Outre la lutte contre ce grave incendie, ils devaient protéger les grands bâtiments administratifs qui entourent les lieux. Le chef de corps des sapeurs-pompiers de Tsaralalàna affirme avoir été obligé de faire appel à l’aide de ces deux unités dès qu’il a constaté que le bâtiment contient plusieurs charpentes en bois. Heureusement qu’aucun blessé ni perte de vie humaine n’est à déplorer.

 Suspicion d’acte criminel. Pour l’instant, la cause exacte de ce sinistre reste indéfinie. Mais, vue l’importance capitale de cette institution dans les rouages de l’administration de ce pays, le Ministre de l’Environnement et du développement durable de qui relève la tutelle de l’ONE, Baomiavotse Vahinala Raharinirina, a tout de suite annoncé qu’elle devrait déposer une « plainte contre x » pour élucider cette affaire. Ce qui signifie que la ministre n’écarte pas la suspicion d’un acte criminel. C’était une décision rationnelle dans la mesure où le langage administratif est plus précis pour définir les rôles de l’ONE. « Il est l’organe opérationnel, maître d’ouvrage délégué, et guichet unique pour la mise en compatibilité des investissements avec l’environnement« . Il délivre les permis environnementaux après réalisation des études d’impacts environnementaux. Il assure aussi la coordination du suivi de la conformité des plans de gestion environnementale que doivent disposer les investisseurs. En effet, des documents et des dossiers importants, voire sulfureux et hautement confidentiels, étaient conservés dans ce bureau. A cela s’ajoute le fait que ce bâtiment qui abritait l’ONE est un patrimoine national. Construit au début du XXe siècle.

ll avait accueilli le central télégraphique et téléphonique de l’époque, puis a été le studio de la radio nationale et hall d’informations avant d’être ce haut-lieu de l’environnement à Madagascar.

Heureusement , le ministre affirme que le serveur du système informatique pour le stockage des données de l’office a été sauvé de cet incendie. Dès hier, les Forces de l’ordre ont déjà ouvert une enquête sur cette affaire. Cela a commencé par l’audition du gardien des lieux et de quelques agents de cet établissement.

Recueillis par T.M.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici