- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicileÀ lireRolly Mercia : Placé sous mandat de dépôt à Antanimora

Rolly Mercia : Placé sous mandat de dépôt à Antanimora

L’ancien ministre à la sortie du tribunal après son déferrement (Photo Yvon RAM)

Journée marathon et qui a mal fini, hier, pour l’ancien ministre de la Communication Rahajason Harry Laurent alias Rolly Mercia, son pseudonyme dans la presse. Sa maison à Ambohipo a été perquisitionnée par la police de la Sécurité Urbaine de Tana (SUT). Un mégaphone y a été saisi pour servir de pièce à conviction. Rolly Mercia a été par la suite, emmené à l’Hôtel de police à Tsaralalàna pour une enquête menée tambour battant. Son défèrement au parquet n’a pas attendu longtemps. En début d’après-midi, il a été présenté au magistrat du ministère public. Selon les informations sur place, il a été poursuivi pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Un chef d’accusation qui fait suite à une dénonciation de deux personnes qui ont manifesté à Ambohipo, deux jours auparavant, pour réclamer la libération de Berija Ravelomanantsoa. Ce dernier, un fervent défenseur de l’ancien régime Rajaonarimampianina. Pour un petit rappel, Berija lui aussi, croupit déjà à la maison centrale d’Antanimora pour une affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat via la cybercriminalité. Il a écrit sur son compte facebook des choses sur le CVO-Organics, ce remède proposé par l’Etat pour lutter contre le coronavirus. Une publication qui a gêné et qui a fini par son incarcération. Mardi dernier, des manifestants ont barricadé la route d’Ambohipo en brandissant des banderoles réclamant sa libération. Les Forces de l’ordre sont intervenues et ont procédé à trois arrestations pour rébellion. Deux de ces individus dont le dénommé Félicien aurait avoué durant son audition au parquet l’implication de Rolly Mercia comme le financier de la manif. Et c’est ainsi que l’ancien ministre a fini par être arrêté et écroué à Antanimora en attendant son procès. La soeur de Berija, elle aussi, a été emmenée au parquet lorsque son nom a été cité par les jeunes rebelles durant l’enquête. Elle est soupçonnée d’être la personne qui a distribué l’argent aux manifestants après une réunion chez elle. Durant la confrontation, Rolly Mercia et cette personne ne se connaissent même pas. Certains observateurs trouvent un coup politique bien préparé pour éliminer Rolly Mercia. Conseiller spécial puis ministre durant la période transitoire, redevenu ministre durant le régime HVM et actuellement conseiller du président du Sénat, Rolly Mercia connaît des choses qui pourrait gêner l’arène politique. Il s’est retiré de la politique après la chute du régime HVM. Depuis, l’ancien ministre s’est totalement tu. Son silence radio n’aurait-il pas suffi ?

D.R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

10 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici