- Publicité -
samedi 24 septembre 2022
DomicilePolitiquePanafricanisme et développement : Andry Rajoelina dans le Top 5 des présidents...

Panafricanisme et développement : Andry Rajoelina dans le Top 5 des présidents africains

Andry Rajoelina dans le Top 5 des présidents africains.

La chaîne  » BeninWebTV  » vient de publier un article d’un sondage sur le Top 5 des chefs d’Etat qui ont brillé par leurs prises de décisions en Afrique, en termes de développement, mais aussi pendant la gestion de la pandémie du Covid-19.

«  Les 5 meilleurs chefs d’Etat africains qui font la fierté du Continent, par leurs actions « . C’est le titre de l’article. Le président Andry Rajoelina figure dans la liste de ces cinq présidents considérés comme  » visionnaires qui inspirent les jeunes générations « . Il occupe la cinquième place. La gestion du coronavirus a certainement joué dans ce choix. En effet, pendant les 5 derniers mois de crise sanitaire mondiale, le numéro Un Malgache a occupé la scène médiatique internationale, notamment après la découverte du remède traditionnel amélioré Tambavy CVO, avec lequel il ambitionne de sauver le monde de la pandémie. Une ambition qui, certes, lui a valu les attaques des médias français et occidentaux, mais a aussi ravivé le soutien et la solidarité de l’Afrique. D’où ce crédit d’être dans le Top 5 des présidents qui ont fait la fierté du Continent.

Personnalité. Apparemment, cette étude a choisi de récompenser les présidents qui ont de la personnalité et ont osé instaurer une révolution vis-à-vis des grandes puissances. Ceux qui ont utilisé le panafricanisme et les atouts africains au service du développement de leur pays respectif. Faut-il rappeler que pendant cette crise sanitaire, Andry Rajoelina s’est notamment démarqué pour avoir tenu tête à l’OMS par rapport à l’utilisation de l’artemisia comme médicament contre la Covid-19. A la première place de ce Top 5 africain figure le président ghanéen Nana Akufo-Addo qui a dénoncé l’addiction à l’aide au développement et a annoncé qu’il est temps que les Africains financent eux-mêmes leurs dépenses de santé et d’éducation. «  Il est urgent de rompre avec notre mentalité d’assistés et de mendiants éternels « , a-t-il déclaré en 2017 alors que le président français Emmanuel Macron était en visite officielle dans son pays. Nana Akufo-Addo a réussi à faire de l’économie de la Ghana, une des plus robustes et dynamiques du continent africain, avec une croissance du PIB de 7,1% en 2019. Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali occupe la deuxième place. Il est le lauréat du Prix Nobel de la paix en 2019, pour ses actions ayant conduit à la résolution du conflit entre l’Éthiopie et l’Erythrée. Il est à l’origine de l’instauration de la démocratie dans son pays. Le président rwandais Paul Kagamé se trouve sans surprise à la troisième place. Il a réussi à faire de son pays un modèle de la réussite africaine dans le domaine de l’économie et de la gouvernance. Il est aussi connu pour avoir défié l’Occident, en priorisant une approche africaine pour le développement de l’Afrique. Juste devant le président Andry Rajoelina se trouve le président Idriss Déby du Tchad qui occupe la quatrième position. Adoptant une position très critique vis-à-vis de la France et de la Francophonie, il est habitué à essuyer les attaques des médias français.

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

8 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici