- Publicité -
dimanche 26 juin 2022
DomicileCultureMusique : Les cinq « belles musiques » du mois de septembre

Musique : Les cinq « belles musiques » du mois de septembre

Les artistes malgaches  ont travaillé sans relâche pour leurs inconditionnels.  Une manière efficace pour que ceux-ci ne s’ennuient pas trop durant la période de déconfinement partiel.  Mais seuls les talentueux sont les plus écoutés.  Alors, voici les cinq chansons qui ont cartonné  ces trois dernières semaines

 Amour enflammé de Shyn  dans Iray sy iray

Andrien Be, connu sous le nom de Shyn ne cesse d’impressionner le public malgache. Depuis plus de 15 ans, le chanteur ne cesse de connaître la montée. De Mahatsara zaho à Overdose en passant par Resim-pitia , le jeune homme transporte les Malgaches dans ses paroles d’amour.  il y a un mois, Shyn sort  Iray sy Iray , une musique qui inonde les réseaux sociaux. Bars, Karaoké, Taxi-Be, taxi-brousse, « Iray sy Iray »  résonne partout.  Si le patron de Makua Entertainment était connu comme le « roi du Rnb » au début des années 2000, il bascule désormais dans l’Afrobeat et l’Afrozook. Dans « Iray sy Iray », le chanteur montre qu’il s’adapte facilement sur les sonorités à la mode.

Shyn  fait figure d’ancien pour les amateurs de Rnb malgache. Celui qui a vu sa carrière réellement décoller en  2003  est devenu en vingt ans l’un des  chanteurs  le plus écoutés de la grande Ile, si ce n’est le jeune homme qui a porté haut le drapeau malgache lors de la compétition musical (Afrima). Il s’était déjà distingué dans la dernière décennie, entre 2009 et 2019, en étant l’artiste qui a plus influencé les jeunes.

Vaiavy Chila ne vieillit pas dans Mama m’dérange  

Danseuse -compositrice-interprète, productrice, Vaiavy Chila  a plus d’une casquette. Connu comme la princesse de l’Anosy.  Il y a une semaine, elle a sorti  un morceau, « Mama M’dérange » auquel elle parle de sa joie de vivre. Toujours Joviale, la chanteuse ne voit que quelques rides sur son visage. Et c’est d’ailleurs ce qu’elle évoque dans sa chanson.   « Mama m’dérange » est également une musique sang-mêlé, composés de Bahoejy et d’Afrobeat.  Une composition confiée à Floginot Bezara.

Vaiavy Chila a traversé les époques pour en arriver à ce stade.  Elle sort son premier single en 2002, intitulé Mahangoma. Elle est la deuxième artiste féminine de la musique Salegy, après Ninie Doniah , à voir des chansons plus écoutées dans le triangle du Nord.  En 2018, elle sort un single qui a été propulsé à la première place des meilleurs morceaux  dans les classements de la musique tropicale.  Chila ne compte pas signer sa retraite. Toujours sexy mais pas vulgaire, la malandy de la Sofia travaille beaucoup pour satisfaire ses fans.

« Tia vôla » de Lion Hill

La véritable révélation de ces dernières années. Le chanteur  de 24 ans a connu une ascension fulgurante. Peu connu du grand public avant 2015, il fait désormais partie des artistes les plus écoutés de Madagascar. Son single  Hikeo, sorti en 2018 a fait décoller la carrière du chanteur, qui possède une musique variée, du rap à la pop, en passant par le hip-hop alternatif. Ses chansons Coco et Anjakanao  ont sûrement atteint les  oreilles des Malgaches, étant donné l’ampleur que le chanteur a pris.

En octobre 2018, il est choisi, avec le rappeur Swae Lee, pour interpréter Sunflower, la bande originale du film Spider Man : Nouvelle génération. C’est sa troisième chanson à atteindre la première place du Billboard Hot 100. En août 2019, elle est devenue la deuxième chanson à rester le plus longtemps dans le top 10 de ce classement.

Chantal et Judicaël,  duo de choc 

Ses chansons sont énormément écoutées. Elle  a pris de la hauteur depuis « tsy ambelako ».  Elle est un peu le couteau suisse de la musique. Capable de s’adapter  sur les sonorités. Slow, afrobeat, Salegy, Chantal n’hésite pas à poser ses paroles sur tous les rythmes.

Elle sort un duo avec Judicaël,  « Mahery » une chanson qui ne quitte pas les lèvres des jeunes.

Arion Joy ne cache pas son « tebiteby »

Mody atao an’zany, Mifanara tsara,  Voninkazo Voarara, il  est une véritable machine à tubes. Il est  la  référence musicale. À chaque sortie de single de Arion Joy, le public  sait qu’il  va l’entendre en radio pendant des mois. Son dernier single  “Tebiteby”, sorti il y a un mois  surprend ses followers après son featuring avec Jazz MMc, Joy est le chanteur admiré des jeunes lycéens.

Iss Heridiny

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici