- Publicité -
jeudi, mai 19, 2022
DomicileCultureFestival international de Harlem : Prix du meilleur film pour Haingosoa

Festival international de Harlem : Prix du meilleur film pour Haingosoa

Haingosoa, le personnage principal du film

Haingosoa, le long-métrage d’Edouard Joubeaud, vient de recevoir le prix du Meilleur Film au Festival international de Harlem. Le film s’est en effet démarqué au sein d’une sélection composée de plus de 100 films venant de plus de 30 pays. Déjà diffusé en avant-première lors de la dernière édition des RFC, le film sera à l’affiche de Cinepax à partir du 6 novembre 2020 et sera diffusé dans le réseau des Alliances françaises de Madagascar.

L’histoire raconte celle de Haingo, jeune mère célibataire du sud de Madagascar qui ne parvient pas à payer la scolarité de sa fille. Une compagnie de danse de la capitale lui propose un contrat à l’essai. Haingo saisit cette chance, quitte sa famille et va à Tananarive. Elle n’a que quelques jours pour apprendre une danse qui lui est totalement étrangère.

Depuis sa sortie en 2019, le film a été sélectionné à plusieurs festivals internationaux dont le Rhodes Island International Film Festival 2019 (USA), RFC (Madagascar), présentation en avant-première en 2019), Cinévoyageurs (France), Festival Lumières d’Afrique (Besançon, France), Festival du cinéma Plein les oreilles (Montmellian, France), AFrica’CIFF 2020 (Guadeloupe, France).

Sa genèse, 1999, Édouard Joubeaud, se rend pour la première fois à Madagascar. C’est le début d’une longue relation avec cette île-continent, devenue, au fil du temps, un pays de cœur. Il apprend le malgache, étudie l’histoire du pays, y rencontre un vivier d’artistes et y mène des initiatives pour les Nations Unies. En 2010, en mission dans le Sud de l’île, il fait la rencontre de Remanindry, musicien-danseur de renommée internationale. De la fascination à l’amitié, les deux hommes lient au fil des ans une relation de confiance jusque dans les sphères familiales devenues alors le berceau d’inspiration du film. Haingosoa se profile en 2016 : Édouard voit en Haingo, une fille cadette de Remanindry, le rôle principal de son long-métrage. De sa complicité avec cette jeune mère malgache se dessinent les contours d’une histoire où le réel invite l’imaginaire à panser un quotidien parfois éprouvant et rendre possible ce désir, si personnel à Haingo en l’occurrence, de vie meilleure.

Zo Toniaina

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici