- Publicité -
lundi 4 juillet 2022
DomicileCultureDécès : Damy rejoint Jean Gabin Fanovona au firmament des immortels

Décès : Damy rejoint Jean Gabin Fanovona au firmament des immortels

Damy, un des plus grands musiciens traditionnels de Madagascar. (crédits photos : Vaovy, la fondation)

Damy, le violoniste traditionnel du légendaire groupe Vaovy, est décédé hier tôt le matin. Il laisse un vide immense dans le patrimoine musical malgache.

Le paysage musical malgache est assombri par la disparition de Damy, joueur de « lokanga antandroy » – violon traditionnel spécifique du sud de Madagascar. Il a tiré sa révérence hier aux premières heures. Une perte immense, ce virtuose a joué dans le groupe Vaovy en tant que musicien attitré. Né dans les environs d’Amboasary Atsimo, dans un village entouré d’une nature hostile et sèche, d’où il n’était presque jamais sorti, il a été un jour touché par le destin. « Depuis là-bas, Gabin, le fondateur du groupe, l’a fait venir à Antananarivo vers les années 2000. Il est resté une semaine dans la capitale pour faire son passeport et ses papiers. Il part sans attendre en Europe pour une tournée et réaliser un disque chez Label Bleu », évoque Lova Hariniaina Andrianaivomanana, responsable de la communication du groupe Vaovy.

Depuis un lointain chez lui, sans éclairage public, en proie à la sécheresse, damy s’est retrouvé dans un continent à des milliers de kilomètres où il y a presque tout. Il sillonne le monde avec son mentor. Il marque également de son empreinte la polyphonie du groupe. Avec des titres comme « Rodoringa », où le violon traditionnel est mis à rude épreuve. Le musicien de génie reste pourtant très discret. Des fois, au hasard des rencontres, on le voit en solitaire avec son instrument s’attarder dans les rues animées de la capitale. Comme s’il commençait vraiment à découvrir Antananarivo, après avoir vu Paris, Londres, Berlin, etc… Une fois Jean Gabin Fanovona décédé en 2010, sans son charismatique leader, le groupe Vaovy se disperse.

Cependant, Damy multiplie les collaborations. Il se retrouve aux côtés de Rajery le valihiste, ou encore intègre Sairy. Vers 2015, il débarque à Sainte-Marie et devient musicien de Zaina. « Depuis que le fils de Vaovy, Desy, a décidé de remettre sur pied le groupe Vaovy, il a répondu à l’appel. Il était déjà faible par ailleurs à son arrivée. Et il est décédé à l’hôpital », regrette le responsable de Vaovy. Sa disparition est un coup dur pour le groupe qui était attendu par les mélomanes et amateurs de musique traditionnelle. Il ne reste qu’à espérer que cela motive encore plus l’envie de porter haut le nom de Jean Gabin Fanovona et de Damy.

Pour l’instant, la famille et les proches n’ont pas encore communiqué les détails des funérailles. Sûrement, ceux-là viendront dans les jours à venir.

Maminirina Rado

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici